Dois-je avoir une assurance-auto spécifique pour faire du covoiturage ?

Cela fait maintenant plusieurs années que le covoiturage est devenu un moyen de transport en commun économique, pratique et écologique. Certaines personnes font appel à ce système pour se rendre au travail tous les matins, d’autres l’utilisent pour partir en vacances à moindre coût. Même si cette pratique est maintenant très connue, une petite définition peut être utile. Le covoiturage consiste à partager sa voiture avec d’autres personnes pour faire un ou une partie d’un trajet. L’objectif est de partager les frais : essence, péage, usure de la voiture… Toutefois, avant de se lancer et d’embarquer des inconnus dans votre voiture, vous devez vous renseigner : devez-vous prévenir votre assurance que vous allez faire du covoiturage ? Il peut être utile de faire un devis pour l’assurance de votre véhicule en prenant en compte que vous planifiez cette pratique.

Faire du covoiturage va-t-il modifier mon contrat d’assurance auto ?

Oui et non. En tant que conducteur, vous devez obligatoirement être assuré par le minimum légal de la garantie Responsabilité Civile. Cette assurance vous assure, vous et vos passagers ainsi que les éventuelles victimes d’un accident dans lequel vous serez responsable. Concrètement, si vous causez un accident au volant de votre voiture lors d’un covoiturage et qu’un ou plusieurs de vos passagers sont blessés, tout le monde sera assuré grâce à votre contrat.

Dans le cas où vous seriez amené à faire du covoiturage régulièrement, nous vous conseillons, tout de même, d’adapter votre contrat d’assurance. Si vous avez opté pour l’assurance au tiers, pensez peut-être à prendre une assurance tous risques. Cela vaut surtout si votre voiture est une voiture récente. Un conducteur faisant beaucoup de kilomètres devrait choisir une assurance avec des garanties supplémentaires pour mieux se protéger.

Certains sites, ou applications, dédiés au covoiturage impliquent d’autres garanties, notamment en cas de vol. En passant par ces intermédiaires, vous pouvez aussi bénéficier d’aide en cas de panne. Vous tombez en panne et vos passagers doivent tout de même continuer leurs voyages, Blablacar ou Drivy, par exemple, s’engagent à vous venir en aide en vous envoyant une dépanneuse ou en vous trouvant un hébergement.

Ai-je le droit de donner le volant à un des covoitureurs ?

Faire appel au covoiturage peut vous permettre, en tant que conducteur et propriétaire du véhicule, de partager vos frais, surtout pendant de très longs trajets. Vous pouvez aussi partager les heures de conduite. Sur un trajet de plusieurs heures, il vous est conseillé de faire une pause toutes les deux heures, mais parfois, cela ne suffit pas. Vous avez la chance d’être plusieurs dans la voiture. Alors, si l’un de vos covoitureurs à son permis, avez-vous le droit de lui donner le volant ?

Vous avez le droit, seulement si la clause d’exclusivité n’est pas applicable dans votre contrat. Cette clause implique que vous, et seulement vous, avez le droit de conduire votre voiture. Dans le cas contraire, en cas d’accident, votre assurance peut refuser de vous verser des indemnités. Pour enlever cette clause de votre contrat, ou pour vous assurer qu’elle n’y apparaît pas, il vous suffit de téléphoner à votre assurance. Le covoitureur doit lui aussi, s’assurer de son côté qu’il a bien le droit de conduire une voiture de prêt. Pour cela, un coup de fil à son assurance suffit pour avoir une réponse claire.

  • Mes articles

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.

×

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.