Courtier en ligne 2021: Comparatif des meilleurs courtiers pour investir en bourse

Le livret A et le LDDS dépassés, au niveau du rendement annuel ? Oui, il est certain que ces deux produits d’épargne ; pourtant prisés par les investisseurs; ne font plus rêver. 

Les français sont de plus en plus nombreux à vouloir tenter l’aventure de l’investissement en bourse, car les actions sont ce qui s’avère le plus rentable. Pourtant, sans véritable connaissance en la matière, il faut se faire aider par des courtiers. 

Une fois que cela est clair, se pose l’inévitable question : comment trouver la bonne plateforme ? Elles se multiplient et il parait épineux de s’y retrouver quand on est novice. Qu’à cela ne tienne, vous saurez tout ce que vous avez besoin de savoir sur les meilleurs courtiers en ligne du moment, en ce début d’année 2021. 

Comment choisir un courtier en ligne ? 

  • En fonction de sa stratégie d’investissement : on ne choisira pas le même type de courtier si l’on veut avoir une gestion active de son argent ou si l’on veut lui déléguer entièrement ce dernier. 
  • La diversification des produits financiers proposés, la localisation des places boursières et les outils de trading mis à disposition pour les utilisateurs
  • Le tarif de courtage ; soit le montant de la rémunération du courtier ou de la plateforme, selon le type de courtier que vous allez choisir (indépendant ou non). 

Tableau récapitulatif des meilleurs courtiers pour investir en bourse en 2021

Nom du courtier Exemple de produits financiers disponibles Diversification des places boursières
DEGIRO Compte-titres, actions, obligations, ETF… 32 bourses européennes

11 bourses américaines

Plus des marchés boursiers asiatiques et australiens

ETORO actions, matières premières, cryptomonnaies 17 places boursières, dont une à New-York et une à Hong-Kong
BOURSE DIRECT Compte-titres, PEA ou encore PEA-PME, actions ETF… 9 bourses européennes

2 bourses américaines

Pour le reste, il faut contacter la salle des marchés

BFORBANK Compte-titres, PEA et PEA-PME, actions, obligations, warrants… 15 bourses européennes

2 bourses américaines

L’accès aux autres marchés étrangers se fait uniquement par téléphone. 

 

 

 

Notre classement des meilleurs courtiers en ligne pour investir en bourse

 

Pour choisir un courtier, nous nous sommes basés sur différents critères. Chacun d’entre vous, en fonction de ses attentes et de ses possibilités aura ainsi les clés en main pour faire le meilleur choix. 

Tableau des meilleurs courtiers pour investir en bourse :

 

Nom du courtier Points forts Points faibles
DEGIRO
  • Dans le monde des courtiers en ligne, c’est celui qui propose les frais de courtage les plus bas
  • On ne peut qu’apprécier la diversité de l’offre de produits boursiers et celles des places boursières
  • L’interface de la plateforme est facile à prendre en main, un avantage quand on débute
  • Pas encore de PEA en 2021 pour Degiro ; une offre qui manque cruellement, mais que la plateforme souhaite ardemment mettre en place. 
ETORO
  • Au niveau de la diversification, on ne fait pas mieux
  • On ne peut qu’apprécier l’innovation de trading social : pas mal pour avoir des infos ! 
  • Si vous voulez investir dans les CFD, c’est la plateforme qu’il vous faut, car elle se spécialise clairement dans ces instruments boursiers
  • L’investissement en CFD peut être très intéressant, quand on en comprend bien le fonctionnement. Sinon, les frais peuvent rapidement grimper sur des positions longues…
BOURSE DIRECT
  • Même si les tarifs pratiqués ne sont pas aussi compétitifs que Degiro, ils font néanmoins partie des plus bas en ce moment
  • Vous n’avez que peu de connaissance dans le monde de la bourse ? Pourquoi ne pas suivre les formations gratuites postées sur la plateforme ? 
  • Difficile de ne pas mettre en avant la qualité du service client
  • Pas de bourse américaine, dans l’offre de Bourse Direct, ce qui nous semble un vrai point faible en 2021
XTB
  • Des formations en ligne pour les débutants
  • Des outils de trading et des produits financiers variés qui séduiront novices et traders plus aguerris
  • Pas de commission sur les actions, qui dit mieux ? 
  • Malgré la diversification proposée, pas de PEA : étonnant et dommage
BINCK

(maintenant Saxo Banque)

  • Des webinaires pour comprendre mieux le monde de la bourse
  • 19 000 actions d’entreprises : un choix vertigineux
  • Pas de frais de dépôt, de retrait ou de tenue de compte quand on est actif (attention aux frais d’inactivité !). 
  • Le dépôt minimum pour investir en bourse est de 2 000 euros ; cela peut être clairement un frein pour de nombreuses personnes

 

1-Degiro : le meilleur pour la diversification des produits financiers sans payer le prix fort

Dans le monde des courtiers en ligne, Degiro apparait souvent sur le podium et c’est largement mérité. Même s’il présente quelques défauts ; comme le fait de ne pas (encore) proposer de PEA (Plan Epargne en Actions), il est souvent ; et à raison ; dépeint comme un des courtiers en ligne qui propose une très plus grande variété de produits d’investissement. Si, en tant que novice, vous ne voyez pas l’intérêt de diversifier, cela permet tout simplement de mutualiser les risques. Chez Degiro, non seulement les produits sont pluriels, mais ils se trouvent sur plus de trente places boursières à travers la planète. La diversification géographique, en matière d’investissement est, pour la même raison, très positive. 

Gros point fort de ce courtier : proposer des tarifs non seulement très bas, mais aussi, le faire sur tous les produits proposés ; ce qui laisse vraiment toute latitude pour l’investisseur de choisir ce que bon lui semble, sans être freiné par les frais de courtage qui vont s’appliquer. 

Ceux demandés pour les places boursières Euronext sont vraiment très bas (0.04%). C’est carrément la gratuité si cela concerne certains ETF. Sur le reste des places boursières européennes, même tendance qui s’installe et laisse augurer d’autres bonnes nouvelles. Il n’est pas rare de voir les tarifs s’envoler dès que l’on parle de places boursières internationales. Ce n’est pas le cas de Degiro qui persiste et signe au niveau des tarifs aussi dans ce domaine. 

La plateforme de Degiro est également faite pour les personnes qui débutent en bourse. Ici pas d’interface compliquée pour mettre de la poudre aux yeux, mais bien un fonctionnement relativement intuitif qui ne peut que rassurer. 

Le dépôt minimum à l’ouverture est quelquefois prohibitif. De quoi faire reculer les investisseurs qui voudraient tenter l’expérience de l’investissement boursier sans mettre forcément beaucoup d’argent. Le dépôt chez ce courtier est de 0.01 euro.

La plateforme met à disposition un outil de gestion très intéressant le Webtrader qui permet d’obtenir le suivi des cours en temps réel, mais aussi de pouvoir passer des ordres. 

Enfin, cerise sur le gâteau et critère à ne surtout pas négliger quand on envisage de trouver un courtier en bourse : le service client est d’excellente qualité et les plages horaires très longues (jusqu’à 22 heures). 

2-Etoro : le meilleur si vous voulez bénéficier des conseils de vos pairs

Etoro se veut un trader social. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Tout simplement que les investisseurs ne se retrouvent pas seuls avec leurs questions et leurs doutes. La plateforme permet aux membres d’interagir entre eux, pour se donner des conseils. Il est également possible de suivre les traces des traders avertis pour copier leurs méthodes. Attention, même eux ne sont pas l’abri des pertes de gains. Ce qui implique qu’en les copiant, dans ce cas, vous pouvez également perdre de l’argent. 

Etoro propose surtout (mais pas que) d’investir dans des CFD. A ce titre, il est préférable d’adopter des positions de courte durée, sous peine de payer les prix fort en termes de frais. 

Pas de compte-titres, avec cette plateforme : comme vous n’êtes pas propriétaire, parce que vous n’investissez pas en direct sur les actifs, vous vous contentez d’encaisser les dividendes. 

Entre les actions, les matières premières ou encore la cryptomonnaie, Etoro suit les tendances et permet à tous les investisseurs de trouver chaussure à leur pied ou plus exactement, investissement pour leur argent. 

Même si la plateforme se veut facile à appréhender, les produits financiers proposés sont plus à destination des investisseurs aguerris. 

3-Bourse Direct : la plateforme qu’il vous faut si vous voulez un courtier français

Quand on se penche un peu sur l’histoire des différentes plateformes, il est courant de voir qu’elles sont créées à Israël, aux Pays-Bas etc…Pour des investisseurs débutants, cela peut faire peur : comment faire en cas de problème ? Bourse Direct peut déjà les séduire par ce point car il y a 4 agences physiques en France, dans lesquelles ils peuvent se rendre.

 Le service client, en agence ou en ligne est d’excellente qualité et reçoit de nombreux prix. La banque partenaire est le Crédit Agricole, un établissement bancaire qui jouit d’une bonne renommée. 

Le dépôt minimum à l’ouverture est d’un euro. Bien sûr, en termes de diversification géographique, Bourse Direct ne peut pas compétiter avec Degiro, mais cela peut néanmoins satisfaire les traders expérimentés qui ne se priveront pas de contacter la salle des marchés pour avoir accès aux marchés étrangers, en dehors des bourses américaines. 

Deux outils de gestions sont là pour aider les traders ; dont ProRealTime. Un outil complet mais assez complexe de prime abord et que l’on peut trouver (sous forme gratuite ou payante) sur d’autres plateformes ou dans certaines offres bourse de banques en ligne. 

Entre le compte-titres, le PEA, la plateforme offre la possibilité d’investir dans de nombreux produits et ce, sans ruiner la personne intéressée en frais de courtage. 

A part Degiro ; spécialiste des frais de courtage extrêmement bas ; personne ne peut rivaliser avec Bourse Direct en la matière, ce qui n’est pas à négliger. Comme souvent, les frais montent en passant à l’international, mais rien de dramatique sur cette plateforme. 

Les amateurs apprécient également les nombreuses formations mises gracieusement à leur disposition pour mieux appréhender les arcanes de la bourse. 

Le service client est opérationnel, même si l’on peut regretter une clôture à 20 heures. Certains traders aiment se pencher sur leurs actions, après une journée de travail et il est impossible de contacter quelqu’un après 20 heures, en semaine. 

XTB : la plateforme de trading de bourse idéale pour ceux qui veulent progresser

XTB ne veut pas prendre le risque de perdre des utilisateurs, au fur et à mesure de leurs apprentissages en bourse. Pourquoi ne pas proposer des outils de gestion pour les uns et pour les autres ? 

Mission réussie avec XStation5, pour les premiers. Une plateforme très bien conçue quand on ne connait rien à la Bourse mais que l’on souhaite tenter sa chance. 

Au bout de quelques temps, ces traders plus confirmés pourront se tourner vers MetaTrader 4, là encore un site très performant pour gagner ses galons de trader expérimenté. 

Par contre, pas question, comme sur Etoro de pouvoir compter sur les conseils avisés des autres inscrits. Il n’y a pas de pratique de trading social. Mais entre nous, cette dernière est très atypique. 

Quelle offre de courtage allez-vous choisir ? Les matières premières, les cryptomonnaies ? En tout cas, cela pourra se faire sur 15 places boursières. 

Pas de frais de droit de garde, de commissions de retrait de fonds et 0% sur les actions. Par contre, mieux vaut ne pas oublier de vous connecter sur votre compte. Si vous êtes inactif pendant un an, vous allez payer 10 euros par mois. Cette pratique, relativement présente sur les sites de trading boursiers n’est bien sûr pas illégale, mais pousse clairement à effectuer des transactions. Il faut donc en avoir conscience, quand on ouvre un compte. 

Au niveau des autres tarifs, nous ne sommes pas au niveau de Degiro, bien sûr, (mais qui peut l’être ?). Ils sont pourtant tout à fait raisonnables et surtout l’offre est bien étendue.

Les formations en ligne que la plateforme propose sont très bien élaborées et donc tout à fait adaptées pour les personnes qui souhaitent comprendre leur investissement boursier et en être réellement actrices. 

Une fois tout cela compris, il est facile de monter de niveau et de toucher à des produits un peu plus élaborés ; avec un autre niveau de risque ; pourrait-on dire. Si les gains peuvent être importants, les pertes également. Il n’est d’ailleurs pas rare de subir des pertes d’argent. 

Certaines personnes apprécient cette montée d’adrénaline et espèrent se rattraper à la transaction suivante, mais cela n’est pas toujours aussi simple. Comme sur d’autres types d’investissement, il est important de savoir rester raisonnable au niveau des sommes engagées pour que cela n’impacte pas la vie de tous les jours. 

Binck ou Saxo Binck : 

Nous tenions à faire apparaitre Saxo Binck, malgré la déception que nous avons pu ressentir récemment. Alors que cette plateforme s’affichait clairement comme un des leaders du courtage boursier, son rachat par Saxo banque en 2019 ne lui a pas réussi. Comme d’autres utilisateurs, nous avons pu constater que le service client, pourtant très efficace auparavant, semble être aux abonnés absents, en cas de problème. 

Est-il possible de tomber si vite de son piédestal ? C’est parce que  nous espérons fermement que la plateforme va se ressaisir, que nous la faisons apparaitre ici. 

On ne peut que mettre en avant la diversité de son offre. Entre PEA, ETF, actions ou encore produits dérivés, les clients ont le choix. 

Que l’investisseur commence à peine, dans le monde boursier ou qu’il y évolue avec aisance depuis des années, la plateforme peut convenir à tous. 

Les tarifs sont en outre compétitifs ; raison pour laquelle on la trouvait le plus souvent aux côtés de Degiro ou encore de Bourse Direct. Un ordre inférieur à 1 000 euros ne coûtera que 2.50€, sachant que ce tarif est dégressif, comme souvent, quand la somme investie est importante (5 euros pour 5 000 euros). 

Même si Degiro reste en tête encore pour cet autre point, la plateforme Binck ne fait pas réellement payer plus cher les ordres donnés sur les places boursières étrangères. Cela n’est pas le cas partout et il fallait le signaler. 

Certains frais sont même clairement absents, comme les droits de garde, pas de facturation non plus sur l’ordre qui n’a pas été exécuté ou encore absence de frais d’activité. 

En déplacement ou simplement au bureau et vous voulez passer un ordre ? L’application mobile peut vous aider, même si l’interface revue n’est plus aussi ergonomique et incomplète par rapport à ce que l’on peut trouver sur version PC. 

Au niveau des outils de gestion, on retrouve ici ProRealTime, déjà évoquée plusieurs fois dans ce comparatif. Il est facturé 30 euros par mois, alors que, par exemple BforBank le propose à titre gratuit à ses investisseurs. 

Point à prendre en compte, la possibilité de pouvoir souscrire une assurance-vie sur Binck ; (fonds euros et unités de compte), même si après étude, certains contrats semblent plus attractifs ailleurs. Mais pour ceux qui veulent avoir plusieurs produits financiers au sein d’une même plateforme, pourquoi pas ? Il est possible de mandater un professionnel en fonction de son profil et ce que propose Binck dans ce cadre est plutôt intéressant quand on n’a pas beaucoup de temps ou de connaissances. 

Binck va-t-elle prendre en considération les remarques (négatives) de ses clients pour redresser la barre ? Nous l’espérons, sous peine de devoir l’enlever prochainement de ce comparatif des meilleurs courtiers. 

Le guide pour comprendre :

Vous venez de lire un résumé des points forts de ces courtiers et pourtant, vous hésitez toujours : tous ont l’air de présenter des opportunités d’investissements formidables. Rien de plus normal puisqu’ils font partie de notre comparatif des meilleurs courtiers pour investir en bourse en 2021. 

Pourtant, nous souhaitons vous donner de meilleures armes pour choisir le courtier qu’il vous faut. D’autres paramètres peuvent vous aider à déterminer avec quel courtier vous avez plus de chance d’investir votre argent dans les meilleures conditions possibles. 

Les avantages des courtiers indépendants :

Le courtier en ligne n’est ni plus ni moins qu’un fournisseur de services qui aide ses clients (vous, en l’occurrence) à passer des ordres financiers sur des plateformes.

Ils présentent de nombreux avantages. En général, ils disposent d’une bonne expérience, ce qui leur permet de conseiller judicieusement les clients qui les mandatent. Il faut néanmoins tempérer cette affirmation car le courtier (qu’il travaille en tant qu’indépendant, ou au sein d’une banque) est un être humain et peut donc commettre des erreurs. 

Les investissements financiers comportent toujours une part de risque, car les investisseurs sont tributaires de nombreux critères extérieurs qu’ils ne peuvent pas toujours anticiper et qui vont avoir une incidence sur l’argent investi. Il est possible dans certaines situations d’être chanceux. Mais les pertes sont aussi une réalité qu’il faut toujours avoir en tête. 

Les produits et les services que les courtiers indépendants peuvent proposer sont souvent plus étendus et cela peut séduire les investisseurs expérimentés qui se prendront au jeu et saisiront sans doute mieux les enjeux, les opportunités et les risques. Cela peut être des fonds spéculatifs ou encore des partenariats avec des entreprises de pétrole ou de gaz.

Les tarifs qu’ils proposent peuvent être également attractifs, au regard des propositions diverses qui peuvent être faites, contrairement à ce qu’une banque en ligne, au niveau du courtage peut proposer par exemple. 

La banque en ligne est-elle une bonne solution pour investir en bourse ? 

Ce qui peut intéresser l’investisseur, c’est la globalité des services. En une seule et même entité (même si une banque en ligne est dématérialisée), il est possible d’avoir une assurance-vie, un compte-titre ou encore son premier crédit immobilier. Inconvénient de cette diversité : les courtiers sont un peu moins spécialisés et proposent plutôt un accompagnement généraliste (mais qualitatif). 

Les prix sont un peu plus élevés, mais cela peut ne pas rebuter une personne qui a confiance en sa banque. Nous prouvons, par ailleurs, dans ce comparatif que le prix élevé que l’on attribue généralement aux banques en ligne, pour le courtage, n’est pas forcément une fatalité. 

Une personne qui a ouvert un compte courant dans une banque en ligne pour réaliser des économies sur ses frais de tenue de compte ne s’effarouchera sans doute pas outre mesure des frais demandés par ailleurs, pour un service d’accompagnement à l’investissement, si cela lui rapporte. D’autres au contraire trouveront aberrant que des frais élevés s’appliquent alors que par ailleurs, sa banque les diminue au maximum. En bref, les frais de courtage sont à considérer en fonction de votre personnalité et de l’attention que vous portez à cet autre service de votre banque en ligne. 

Qu’est-ce que les brokers/courtiers CFD et quels sont les avantages à passer par eux ? 

Les courtiers que l’on appelle aussi des brokers peuvent se spécialiser dans les contrats pour la différence (CFD) ; sur des actifs que l’on ne possède pas comme le forex ou encore les matières premières. Certains marchés ne sont normalement pas proposés aux particuliers ; mais en passant par des courtiers spécialisés, les possibilités s’ouvrent. 

Quand on parle de différence, c’est celle du prix qui est déterminée au moment où la position a été ouverte et celui où elle va être clôturée. Le montant obtenu peut alors être échangé par le courtier, qui doit avoir de bonnes infos ou de bonnes prédictions pour savoir si un montant va être à la baisse ou en hausse. Il s’agit donc de spéculation boursière pure et simple, en fonction de certains facteurs (bilans positifs ou négatifs d’une entreprise, par exemple…).

 Il faut savoir que l’on peut avoir des prédictions de hausse (auquel cas, on ouvre une position dite acheteuse) ou de baisse (position vendeuse). Donc, quelle que soit la position du marché, il est possible (mais pas certain), d’être toujours gagnant. Si la prédiction se révèle exacte, on a des gains qui correspondent donc à la différence de prix entre le moment où la position a été ouverte et celle où elle est fermée. 

Un des avantages de passer par des courtiers en CFD, c’est l’effet de levier. Quand un courtier est expérimenté, il peut ouvrir des transactions pour un montant bien supérieur à ce qu’il détient en capital (jusqu’à 500 fois plus). 

Même avec des dépôts de moindre importance, il est possible pour un investisseur d’avoir des profits aussi intéressants que s’il s’agissait d’un placement plus classique. Mais bien entendu, il ne faut pas oublier que ce qui peut arriver en termes de profit peut se révéler tout autant exact en termes de pertes… 

Il est donc préférable d’avoir certaines connaissances ou de faire confiance à son courtier pour ce type de transaction. 

 

Tableau des meilleures banques en ligne pour investir en bourse :

Nom de la banque Points forts Points faibles
BFORBANK
  • vous ne payez pas de frais quand vous ouvrez un compte-titres ou encore un PEA
  • Une grande diversification de produits et de places boursières, partout dans le monde
  • Cette banque en ligne propose des tarifs de courtage très compétitifs, par rapport à ce qui se pratique ailleurs
  • Pas possible d’ouvrir un compte bourse à moins de 1 000 euros, ce qui ne permet pas à tous les clients de s’initier à ce type d’investissement. 
ING DIRECT
  • Pas de frais d’ouverture de compte boursier, de tenue de compte ou encore de clôture de compte
  • Une bonne diversité de produits et d’outils mis à disposition des apprentis boursicoteurs
  • Un service client réactif et des plages horaires étendues
  • Les marchés boursiers étrangers supposent des frais de courtage assez importants
HELLO BANK
  • Des types d’offres en fonction de son profil d’investisseur : novice ou confirmé
  • Passage d’ordre gratuit si le client se passe des services des brokers
  • Contrairement à d’autres plateformes, Hello Bank permet d’ouvrir un PEA
  • Les tarifs sont relativement chers, surtout pour un investisseur débutant
BOURSORAMA BANQUE
  • Les tarifs sur les places boursières européennes sont globalement attractifs. 
  • Ouvrir un compte boursier en plus d’autres produits financiers permet d’avoir une vision à 360° sur son argent
  • Boursorama Banque a un très bon service client
  • Attention aux tarifs demandés pour les marchés internationaux. 
FORTUNEO
  • Un investissement minimum de 100 euros
  • L’application mobile fonctionne très bien pour trader de façon nomade
  • Des produits relativement diversifiés
  • Les traders avertis qui veulent acheter sur des places boursières internationales n’ont que le téléphone pour option

 

1-BforBank : la banque qu’il vous faut si vous voulez miser sur la diversification des investissements

Certains courtiers indépendants ne peuvent pas se targuer d’avoir une offre de services aussi étendue. Comme toutes les autres banques en ligne, il est possible, en plus de la bourse, de souscrire une assurance-vie ou encore un prêt immobilier. Quand cela vient se coupler avec une offre de courtage boursier très compétitive, nous ne pouvons que mettre cela en avant. 

Contrairement à d’autres banques en ligne, les tarifs pratiqués sont relativement bas ; ce qui fait qu’elle est plébiscitée à plus d’un titre quand les particuliers souhaitent avoir une vision globale de tous leurs produits financiers. 

Créée en 2009, cette banque digitale a eu le temps d’asseoir sa notoriété. Elle ne dément pas sa réputation avec des produits financiers adaptés tout aussi bien aux novices qu’aux investisseurs les plus aguerris.

 Ces derniers apprécieront peut-être de pouvoir investir dans les obligations d’entreprises d’une vingtaine de pays. A moins qu’ils ne préfèrent les OPC, sachant que 2 000 d’entre eux (sur un total de 9 000 fonds) ne nécessitent pas de droits d’entrée. 

Les places boursières ne sont pas oubliées. Plus de 20 pays, dans le monde sont accessibles pour les boursicoteurs intéressés. 

Entre compte-titres, warrants ou encore PEA, il est possible de varier les supports ; ce qui est un vrai plus. 

Pour pouvoir gérer tout cela, mieux vaut avoir un espace client relativement intuitif et c’est clairement le cas chez cette banque en ligne. Même quand on a que quelques bases, la navigation est assez fluide pour permettre de repérer rapidement les informations importantes. 

Les outils de trading permettent des analyses assez fines des différents cours boursiers, notamment grâce à des graphiques ou encore des études sur des entreprises cotées. Pour ceux qui auront la patience de se documenter, cela permet d’avoir toutes les informations pour prévoir (autant que faire se peut) et agir en conséquence, au niveau des actions. 

Pertinente, l’application mobile est un autre atout de cette banque en ligne, puisqu’elle permet, tout comme vous pourriez le faire derrière votre ordinateur, de passer des ordres ou de voir le marché et ses évolutions en temps réel. Smartphone oblige, vous pouvez, à votre convenance, être notifié de certains ordres automatiques que vous aurez pu paramétrer comme le stop loss, par exemple. 

Seules deux ombres planent au tableau de ce portrait qui semble idyllique et nous nous permettons de revenir dessus. En premier lieu, l’obligation de devoir investir pas moins de 1 000 euros. Dommage, sachant que de nombreux clients, devant cette somme vont passer leur tour. 

Ensuite, l’accès à la plateforme de trading ProRealTime. Rien à dire sur cette dernière si ce n’est qu’elle est de très bonne facture et que les clients de BforBank peuvent l’utiliser à titre gracieux. Un gros avantage, sachant que d’ordinaire, il faut payer 15 ou 30 euros chaque mois pour profiter de toutes ses bonnes fonctionnalités. 

Des fonctionnalités tellement bonnes qu’elles en deviennent un peu compliquées pour les néophytes. Avoir la gratuité sur un service qu’on a du mal à maitriser, parfois, voilà qui peut être frustrant. Mais si vous réussissez à passer outre les complexités de la plateforme, vous serez sans nul doute séduit par ses possibilités. 

Même si BforBank, au niveau de la tarification ne peut bien sûr pas rivaliser avec des courtiers comme Degiro, elle se situe en fourchette basse, en ce qui concerne l’ensemble des banques en ligne qui proposent d’investir en bourse. 

 

2-ING Direct : la banque en ligne qui propose des frais de courtage intéressants

Clarifions tout de suite à qui s’adresse l’offre boursière de cette banque en ligne. Facile à comprendre, l’interface a clairement été pensée pour les débutants ou encore les investisseurs qui ne boursicotent pas de façon régulière. 

En premier lieu, ce que le futur investisseur va regarder, ce sont les frais pour ouvrir son compte de trading, le clôturer, les frais de gestion…Pas la peine de s’époumoner en vain. Chez ING Direct, tout cela est gratuit. 

Le client ne va payer que les frais de courtage dont le montant va varier selon le nombre d’ordres, mais aussi la localisation des places boursières. Comme souvent, passer des ordres à l’international coûte plus cher chez ING Direct que ceux qui sont passés dans le cadre d’Euronext (la différence peut être de 0.20%). Mais les tarifs de cette banque digitale se positionnent parmi les plus bas du marché. 

Autre gros point fort : le fait de ne pas avoir à investir beaucoup. Le minimum requis pour l’ouverture est de 10 euros. Il est en effet possible d’investir moins de 500 euros par ordre ; ce qui fait de cette banque en ligne l’endroit parfait pour démarrer en bourse sans se ruiner. Mais cela peut, bien entendu être beaucoup plus, puisque la banque affiche les tarifs pour des ordres donnés sur Euronext supérieurs à 200 000 euros. 

Comment savoir, quand on n’y connait rien, ce qui peut se passer sur les marchés boursiers, afin d’anticiper, vendre ou acheter des actions ? C’est parce que cette question, les boursicoteurs en herbe se la posent tous, que cette banque en ligne met à disposition des infos et aussi des tendances pour s’informer en direct. L’outil Equiduct, permet, pour une même action, de trouver en temps réel, le meilleur prix sur les différents marchés et d’agir en conséquence. 

Les supports d’investissements sont vraiment intéressants. Pourtant, nous rappelons à toutes fins utiles que les investissements en bourse présentent toujours une part de risque ; que l’on pilote soi-même ses actions ou qu’on délègue cette gestion à un courtier. 

D’ailleurs, il est tout à fait possible de tout gérer soi-même : la banque permet de créer un portefeuille fictif, à cet égard, pour expérimenter, sans risque, l’investissement boursier, comprendre comment cela fonctionne. Si cela vous semble un jeu d’enfant, vous pouvez vous lancer.

 Mais cette banque digitale met aussi l’accent sur la délégation de gestion. Elle propose à ce titre trois fonds, dont les noms sont assez évocateurs : « Défensif », « Equilibré » et « Dynamique ». 

Les investisseurs ont donc le choix de confier leur argent à des professionnels qui sauront en tirer parti au mieux, en fonction des attentes de leurs clients. 

L’ouverture d’un compte-titres ne prend que quelques instants et tout se fait de façon dématérialisée. Un point positif souvent remonté par les utilisateurs, ravis. 

L’absence de CFD ou encore de forex nous conforte dans l’idée que l’offre bourse d’ING Direct ne plaira pas forcément aux traders accomplis qui apprécient quelquefois de tenter leur chance sur des produits plus risqués. Mais on peut considérer l’offre d’ING Direct comme relativement étoffée. 

 

3-Hello Bank : l’offre de bourse à choisir si vous n’êtes pas un pro du trading en ligne

Pas la peine ici de passer des heures à décortiquer les offres plurielles de cette banque en ligne en matière de bourse, puisqu’elle n’en offre que deux. 

La première, intitulée Start, s’adresse aux personnes débutantes dans ce domaines dont les ordres ne dépasseront pas les 3 000 euros. 

Pour ceux ayant un peu plus d’expérience et qui voudront investir plus, il sera possible d’opter, sans réelle surprise pour la deuxième offre « Active ». 

Les frais de courtage sont moins compétitifs que sur d’autres banques en ligne et l’on peut aussi regretter la présence de droits de garde. Ces derniers diminuent, si l’on se contente de passe un ordre mensuel, ce qui reste raisonnable. Il est même possible, dans ce cas, de les annuler. 

Les produits boursiers proposés sont susceptibles d’intéresser ; à l’instar d’un PEA ou encore d’un CIF, même s’ils s’adressent donc à des traders peu gourmands. 

Vous ne savez pas ce que cela veut dire ? Très bien. Hello Bank se charge de vous inculquer les bases de la bourse avec des conseils d’experts pour comprendre le fonctionnement des marchés et des valeurs. 

La diversification géographique étant importante, en matière d’investissement, on apprécie la présence des marchés boursiers européens mais aussi américains. Par contre, comme dit plus haut, elle n’est pas très représentée au niveau du nombre de véhicules d’investissements. 

Nous avons peu (alors que c’est très important) évoqué le service client, mis à disposition des investisseurs dans les autres banques en ligne. C’est sans doute parce qu’il se démarque des autres que nous souhaitons ici le mettre en avant : grande latitude de plages horaires, y compris le samedi, il est possible de passer des ordres par téléphone, après conseil auprès des courtiers, par téléphone. Il est évident que cela va vous coûter les yeux de la tête, ce genre de procédé, non ? Eh bien, non. Aucun surcoût. 

4-Boursorama Banque : la banque en ligne qu’il vous faut si la diversification vous fait peur

Loin de nous l’idée de critiquer l’offre boursière de cette très bonne banque en ligne. Au contraire, même. Si elle semblera trop restreinte pour les investisseurs qui ont de l’expérience et souhaitent tenter régulièrement de nouvelles expériences, cela peut être un excellent tremplin pour les débutants, surtout s’ils sont clients, par ailleurs de la banque. 

Il est quand même possible d’ouvrir un compte-titres, d’opter pour un PEA ou un PEA-PME. Les marchés financiers sont aussi présents dans cette banque en ligne avec 11 bourses au total, dont la fameuse Nasdaq ; une référence, s’il fallait encore le préciser. 

Point fort de cette banque en ligne, par rapport au courtage : la possibilité de choisir entre 4 offres en fonction de son niveau mais aussi du montant que l’on peut mettre sur les ordres. 

L’offre Découverte ; comme son nom l’indique est parfaite pour s’initier en douceur, avec des frais de courtage très doux. L’offre Classic s’adresse aux personnes souhaitant passer des ordres pour un montant inférieur à 3 500 euros. L’offre Trader est idéale pour ceux qui ont déjà de l’expérience. Les professionnels, quant à eux, pourront souscrire Ultimate Trader. Les frais de courtage montent, en même temps que le montant des ordres. 

Par contre, si les passages d’ordre sur Euronext sont plutôt corrects, mieux vaut s’abstenir de vouloir s’aventurer plus loin, au-delà des frontières internationales, car les frais demandés sont alors très élevés. 

Les outils de gestion sont fonctionnels. On retrouve d’ailleurs la plateforme ProRealTime ou encore Direct Emetteurs. Nous avons déjà pu donner notre avis sur le premier outil qui, bien que très efficace peut angoisser un investisseur débutant et le décourager. 

Quel dommage ; alors que Boursorama Banque fait partie des banques en ligne les moins chères du marché ; qu’elle prenne sa revanche sur les frais de courtage. Voilà qui peut déstabiliser un client. Celui-ci, lorsqu’il ouvre un compte courant sur Boursorama Banque ne songe peut-être pas à investir en bourse dans un premier temps. Le montant des frais demandés peut l’inciter à renoncer à cette aventure ; même si, nous le rappelons, cela reste encore correct. 

 

5-Fortuneo : la meilleure banque en ligne pour investir en bourse, sans être obligé d’ouvrir un compte courant

Oui, vous avez bien lu : vous n’êtes pas obligé d’ouvrir un compte courant chez Fortuneo pour pouvoir investir en bourse. Certains apprécieront cette opportunité. D’autres, au contraire, préféreront centraliser tous leurs produits financiers en un seul et même endroit. Fortuneo n’est pas la seule banque en ligne à proposer cela. C’est également le cas pour BforBank, dont nous avons parlé plus haut. 

Première remarque et à ne pas négliger quand on démarre dans l’investissement boursier : l’ergonomie de l’interface. L’utilisateur n’est pas assailli par des tonnes de données qui peuvent l’angoisser. Tout se fait de manière assez fluide, ce qui est rassurant. 

Le fait d’avoir un cadeau, à l’inscription peut inciter des personnes débutantes à se lancer. Ces offres sont relativement régulières et limitées dans le temps, comme souvent. Il est courant que Fortuneo offre 100 ordres.

Il est possible de choisir entre plusieurs offres de courtage et donc plusieurs tarifs en fonction de ce que l’on peut investir. 

L’offre Optimum se choisit sans conditions minimum d’encours. Chaque ordre inférieur à 500 euros coûte 1.95 euros. Si vous allez au-delà de 2 000 euros, vous passez à un pourcentage de 0.20% de frais de courtage. 

Le profil Trader Actif peut plaire à ceux qui peuvent investir des sommes relativement conséquentes (10 000 euros en moyenne), auquel cas, les ordres donnés équivalent à des frais de 9.50 euros par ordre. Cette offre est pourtant conditionnée à un minimum de transactions dans le mois, ce qui peut être contraignant. 

Trader 100 ordres ; sans surprise se réserve aux traders qui peuvent, chaque mois effectuer 100 transactions par mois, sachant que chacune d’entre elles, si elle est inférieure ou égale à 100 000 euros coûte 6.50 €. 

Enfin, l’offre 0 courtage s’adresse aux personnes ayant, au minimum, 50 000 euros d’encours sur leur compte courant. Pas de frais pour les deux premiers ordres pour les compte-titres ordinaires, s’ils sont inférieurs à 10 000 euros, chaque mois calendaire. 

Il est possible de piloter soi-même la gestion de ses différents investissements, bien entendu, à moins que l’on souhaite la déléguer (sous mandat). 

Par contre, même si l’offre est intéressante en termes de produits boursiers, nous sommes déjà loin de celle de BforBank, si l’on devait les mettre en compétition. 

Pourtant, même si la diversification des produits est moins étendue, elle peut largement satisfaire un investisseur débutant qui prendra plaisir à faire ses premières armes dans cette banque en ligne.

 De plus, même si les tarifs pratiqués sont un peu plus élevés que chez BforBank qui se classe en numéro 1 dans ce domaine, ceux de Fortuneo n’ont pas à rougir. D’autres banques en ligne sont nettement moins compétitives, alors que leur choix est encore plus restreint. 

 

Connaissez-vous trade republic ?

Investir dans la bourse nécessite, vous le voyez, de connaître un peu tous les acteurs comme toutes les pratiques qui ont cours. Cela signifie qu’il faut prendre le temps, parce que cela est nécessaire pour bien comprendre le monde dans lequel on s’aventure. S’il fait a priori un peu peur à certaines personnes, parce qu’il est question d’argent et qu’en France, ce n’est pas trop dans la culture, il n’y a pourtant pas besoin de vous  en faire pour autant. Découvrir trade republic, le courtier mobile le plus populaire en Europe et qui arrive enfin sur le marché français, vous demandera juste de vous concentrer quelques heures, au maximum. L’application a vraiment été conçue pour être utilisable par tout le monde. Par la suite, quand vous aurez pris l’habitude de son interface, qui a été étudiée pour être la plus ergonomique et des plus simples à prendre en main, vous pourrez à votre tour commencer à trader. Là encore la patience est de rigueur, parce que même si les perspectives de gains financiers sont importantes, il faut savoir que ce n’est pas immédiat, en particulier pour quelqu’un qui en est à ses débuts dans le trading virtuel.