Auto Entrepreneur : tout savoir sur ce statut en 2021

Depuis sa mise en place en 2009, le succès du statut de l’autoentreprise (ou micro entreprise), ne faiblit pas. Ce n’est certainement pas en ce temps de crise que cela va changer, au contraire, car devenir auto entrepreneur peut être un moyen de retrouver un emploi ou de changer d’activité, sans risque. 

Comment devient-on autoentrepreneur ? 

En premier lieu, il convient de préciser que le statut de l’auto entreprise permet d’effectuer une activité à temps plein ou en complément d’un emploi salarié. Cela permet aux personnes désireuses de se mettre à leur compte, de tester leur projet et de valider sa viabilité, tout en conservant un emploi et donc un salaire. 

Ce sont les facilités de création, les coûts réduits lors de l’inscription et surtout le peu de comptabilité obligatoire qui séduisent. Pourtant, en dépit des qualités et du savoir-faire de l’entrepreneur ; ce statut peut paraitre moins impressionnant que celui de la SARL, par exemple. Il existe pourtant une parade à cela, avec la domiciliation auto-entrepreneur. Cela consiste tout simplement en le fait de posséder une adresse un peu plus prestigieuse ; afin d’influencer non seulement les clients, mais aussi de potentiels partenaires, ou encore la banque. 

En effet, en cas de développement rapide, il sera peut-être utile de demander un prêt professionnel. La domiciliation ; donc l’endroit où se situe administrativement et fiscalement l’entreprise ; peut rassurer un banquier ; car certains endroits bénéficient d’une excellente renommée. L’examen des données chiffrées positives de l’activité sera un boost supplémentaire pour accélérer l’expansion de l’entreprise. 

Quels sont les avantages à devenir autoentrepreneur en 2021 ? 

Même si tous les ans, le statut peut évoluer, en fonction des décisions gouvernementales, rien ne change quant à ses avantages. 

Se mettre à son compte peut être angoissant, surtout en temps de crise. Pourtant, de plus en plus de personnes aspirent à exercer leur métier avec passion, à maitriser leur temps, à être un peu plus en adéquation avec leurs réelles capacités. 

Le fait de pouvoir cumuler activité salariée et autoentreprise est un vrai point fort, car il est possible de pouvoir quitter son emploi de façon plus sereine quand on constate que son activité fonctionne et est même amenée à se développer rapidement. 

Même si une comptabilité minimale est obligatoire et change en fonction des activités, elle n’a rien à voir avec d’autres statuts plus contraignants. Il faut cependant veiller à ne pas dépasser certains plafonds de CA (Chiffre d’Affaires), sous peine de devoir choisir un autre statut juridique plus adapté. 

Lors de l’immatriculation, il est indispensable de communiquer auprès de l’URSSAF, notamment, l’adresse  de l’entreprise ; qui est souvent celle du domicile de l’entrepreneur. 

Afin de conserver un minimum de vie privée, mais aussi pour éviter que les clients connaissent le lieu de résidence ; opter pour la domiciliation est une alternative plus que séduisante, pour pouvoir se concentrer sur son cœur de métier, tout en voyant s’accumuler les commandes. 

Une adresse de renom peut quelquefois tout changer dans l’inconscient collectif, pour gagner en crédibilité ; surtout quand l’entreprise n’en est qu’à ses balbutiements. 

  • Mes articles

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.

×

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.