Avis sur le courtier Barclays : A lire avant d’y ouvrir un compte

On considère que la banque britannique Barclays fait partie du top 5 des établissements bancaires les plus prestigieux et les plus connus, avec ses 38 millions de clients. Barclays, en France est devenue en 2018 Milleis Banque, même si on continue le plus souvent à la trouver sous son ancienne appellation. 

Comme beaucoup d’autres, y compris les banques en ligne, elle propose un service de courtage en bourse. Est-ce que sa réputation peut être entachée par cette prestation ? Doit-elle rougir de ce qu’elle offre à ses clients ?  C’est ce que nous allons découvrir dans cet avis complet sur le courtier Barclays. 

Les points forts de Barclays

  • Une expérience de plusieurs décennies (une mise en ligne en 1999)
  • Des instruments financiers relativement variés pour une banque qui ne se spécialise pas dans le courtage
  • Présence d’un effet de levier qui peut intéresser les traders confirmés

Les points faibles de Barclays

  • Des frais de courtage assez élevés en comparaison avec ce qui est pratiqué sur les sites spécialisés. 
Tarifs: 72%
Offres: 80%
Support Client: 87%

L’offre et les frais de courtage de Barclays

La banque Barclays n’est pas à présenter, ne serait-ce que de nom. Il faut pourtant s’habituer depuis quelques années en France à la trouver sous le nom de Milleis Banque. Mais quand on souhaite investir en bourse, peu importe son pedigree, si par ailleurs, la diversification n’est pas là ou que les frais de courtage sont trop importants. C’est pour en avoir le cœur net que nous nous sommes penchés sur ce que propose, en la matière, le courtier en ligne Barclays. 

Les courtiers ont pour obligation de connaitre le niveau de connaissance des investisseurs en bourse et ce, dans l’optique de ne pas profiter, le plus souvent, de cette absence de connaissance pour en tirer profit, financièrement parlant. 

C’est notamment pour cela que l’inscription, si elle est souvent facile, est conditionnée à la réponse de plusieurs questions sur l’expertise du nouveau client, en matière de bourse (nombre d’années d’expérience, fréquence des ordres passés, sommes moyennes investies…). 

Permettre de choisir entre plusieurs types de comptes est également important. C’est bien le cas sur le site du courtier Barclays qui propose E-ssentiel, à destination des débutants et des traders ayant un peu d’expérience et e-Expert, pour les investisseurs plus confirmés, voire professionnels. 

Passons en revue les différents instruments financiers qu’il est possible de trader grâce à ce courtier. Même si le courtage en bourse n’est qu’un de ses produits financiers, cette banque s’en sort plutôt bien au niveau de la diversification. On peut investir aussi bien sur les places boursières européennes qu’étrangères. Le client a le choix entre ouvrir un Compte-titres ou un PEA. 

Les instruments financiers sont les suivants : bons et droits de souscriptions, obligations, actions, certificats, options, trackers, warrants et OPCVM (SICAV-FCP). (Pour ce dernier produit, attention, mieux vaut prendre des OPCVM Barclays, car sinon, la commission demandée par ce courtier s’élève à 1% avec un minimum de 31 euros). 

D’autres banques n’offrent pas un tel choix, il faut donc souligner ce bon point. Pourtant au vu de sa notoriété, il est étonnant que Barclays ne se soit pas tourné vers les Futures ou encore les cryptomonnaies. On reste donc dans le classique avec ce broker, mais c’est assez efficace. 

Quand on choisit un courtier en ligne, pour investir son argent dans la Bourse, il ne faut pas se contenter de regarder l’offre ; même si c’est un point crucial ; mais aussi les frais qui se rattachent à cette prestation. 

On peut dire qu’à ce niveau, nous sommes déçus par ce que demande ce courtier. C’est très cher, non seulement pour pouvoir commencer à trader, mais aussi au niveau des autres frais dont ceux de courtage en général. Détaillons cela ensemble. 

Alors que de nombreux courtiers en ligne ne demandent rien pour l’ouverture d’un compte, il faut s’acquitter ici de 45 euros. Le dépôt minimum initial est de 2 500 euros. Nous avons déjà rédigé de nombreux avis, soulignant à quel point le fait de demander beaucoup en dépôt initial fermait la porte à certains investisseurs. Pourtant, ici, il est important de faire le distinguo. Les clients visés par Barclays sont clairement aisés, voire fortunés, car les clients doivent à minima avoir 50 000 euros de patrimoine

Pourtant, même en recherchant le client ayant de l’argent, est-ce que tout le monde, y compris (surtout) les débutants en bourse, voudront mettre 2 500 euros pour un service qu’ils n’appréhendent pas ou peu ? 

Vous ne paierez pas de frais de garde, à condition toutefois que vous fassiez à minima 15 transactions par trimestre, ce qui reste assez raisonnable. Quant aux droits de garde, ils sont de 0.36%, avec un minimum de 143.52 euros. 

Chez les courtiers, il est courant de voir que plus le volume traité est important, plus les frais diminuent. Une personne qui ouvre un compte e-Expert devrait donc s’attendre à payer peu. Ce n’est malheureusement pas le cas, avec un abonnement mensuel de 20 euros. 

La tarification est ensuite variable, en fonction du montant de la somme investie et des produits financiers choisis. 

Pour les sommes allant de 0 à 30 000 euros, les frais de courtage sont de 0.50% avec toujours un minimum de 9 euros, pour le compte E-ssentiel. Cela baisse à 0.20% pour les sommes supérieures pour le compte e-Expert, avec 12 euros minimum.

Marché CRD et droits de garde font encore monter la note. Ils se divisent en plusieurs tranches, avec 90 euros minimum. Par exemple, pour les sommes inférieures à 50K€ : 0.6% de droits de garde. Ils deviennent attractifs quand les sommes sont supérieures à 200 k€ avec 0.1% de droits de garde. Le petit investisseur ne trouve donc pas sa place. 

Passer des ordres par téléphone est courant chez les courtiers en ligne. Mais là encore, cette prestation peut générer des frais. Avec 15 euros minimum, vous devrez payer 1.5% de frais de courtage, pour chaque ordre donné en passant par Barclays ou plutôt Milleis Banque.

Comme souvent, trader sur les places de marchés étrangères suppose un coût important et des frais dont on a peu conscience quand on débute en bourse. Les comptes e-Expert s’en tirent mieux avec 0.58%, avec 38 euros minimum, mais cela grimpe à 1.15% pour le compte des investisseurs particuliers. D’autres frais supplémentaires s’appliquent comme la commission de change, les frais de correspondant donc, mais aussi les frais de dépositaire.

Quand on débute en bourse, le montant des frais peut sembler bas, mais plus on s’intéresse au trading, plus on se rend compte de l’importance de comparer les offres, pour choisir les frais de courtage les plus intéressants et la plus grande diversité au niveau des produits. 

Les débutants, sur les plateformes, s’attendent à des outils pédagogiques et d’analyse. Des graphiques sont bien présents sur le site, avec le suivi des cours en temps réel. Des conseils peuvent être prodigués par des courtiers expérimentés, mais cette prestation se paie au prix fort, si l’on peut dire, puisqu’il faut avoir un portefeuille sur le site, dont le montant est supérieur à 76 220 euros. 

Barclays propose de passer tous types d’ordre, de bénéficier d’un effet de levier 1 :4 et de recevoir des alertes par différents biais (email ou sms), et cela, gratuitement. 

Les avantages et les inconvénients de Barclays

Lire les avis en entier vous donne mal à la tête ? Pourtant, en savoir le plus possible sur le broker en ligne Barclays n’est qu’un plus quand on cherche un courtier pour trader en bourse. Nous listons ci-après les points forts et faibles de ce site, en résumé. 

Les points forts du courtier en ligne Barclays :

Avant tout, Barclays est une banque connue et reconnue. Quand une personne souhaite y ouvrir un compte, trouver l’investissement en bourse comme produit financier possible est en général une bonne surprise. 

La banque britannique a déjà séduit plus de 150 000 clients en France. Est-ce à cause de cela ? Ce n’est sans doute pas la seule raison, mais cela peut contribuer à son succès dans l’hexagone. Depuis sa transformation en Milleis Banque, Barclays France souhaite attirer de nouveaux clients, plus fortunés. Sans nul doute que l’offre boursière sera à leur goût car permettant de diversifier leurs différents investissements. 

Deuxième point fort du courtier Barclays : proposer deux types de comptes pour permettre à tous les investisseurs ; qu’ils soient novices ou expérimentés ; de pouvoir trader en Bourse. 

Les investisseurs ayant du patrimoine ou ayant de grosses sommes à investir en Bourse, apprécieront certainement ce courtier, même sans avoir de connaissances préalables dans ce domaine surtout s’ils peuvent payer pour la prestation de conseil, prodigué par des conseillers, au sein même du site. 

Les inconvénients de Barclays quand on veut investir en Bourse :

Même si le courtier en Bourse Barclays se veut proche des investisseurs novices, ces derniers doivent avoir du répondant au niveau financier. L’entité vise clairement les personnes fortunées ; ce qui décevra peut-être les petits investisseurs qui ne pourront pas coller aux critères d’exigence de cette banque élitiste. 

Pas d’outil de formation sur le site pour les novices, même si ceux qui en ont les moyens pourront se faire accompagner par un courtier spécialisé, qui les aidera dans la prise de décision. Il faut donc suivre les graphiques et les évolutions en temps réel et savoir prendre les bonnes décisions, pour espérer gagner de l’argent. 

Les retours sur le service clients ne sont pas positifs, pour la plupart ; ce qui constitue pour nous un grave manquement, surtout pour une banque qui vise des personnes ayant des exigences. 

Avis sur Barclays : Bilan

Notre avis sur le courtier Barclays Milleis est mitigé. Nous ne pouvons nier qu’au niveau de la diversité des instruments financiers et de la diversification géographique, ce courtier répond bien présent ; sans doute plus, même que d’autres banques en ligne.

Les clients de cette banque anglaise de renom apprécieront sans nul doute de trouver, en plus du crédit à la consommation, du crédit immobilier et des placements traditionnels, une offre de courtage en bourse. 

Pourtant, en tant qu’experts, nous avons l’habitude d’approuver dans nos avis, la démocratisation au sens large du monde boursier. Il ne nous semble pas qu’il doive rester uniquement un produit financier réservé à une élite ou en tout cas à des personnes ayant des moyens financiers importants. Or, dans ce cadre, Barclays ou Milleis Banque souhaite et confirme se tourner presqu’exclusivement vers ce type de clientèle. 

Si vous faites partie de cette frange de la population, peut-être serez-vous ravis de l’ensemble de la prestation proposée par cette banque et courtier en ligne. Pour autant, même quand on a les moyens financiers pour investir de grosses sommes, les frais de courtage demandés doivent interpeler. Ils sont relativement chers chez Barclays et ne peuvent pas rivaliser avec des plateformes spécialisées. 

Un choix est donc à faire : avoir les mêmes interlocuteurs, peut-être au sein d’une banque en ligne, avec un suivi personnalisé et payer un peu plus cher les frais de courtage, pour cela ou se diriger vers d’autres sites, en complément ou en remplacement de ce que propose Barclays. 

Questions fréquentes sur Barclays

Vous souhaitez ouvrir un compte particulier ou professionnel sur le site du courtier Barclays ou Milleis Banque, désormais ? Si vous avez, grâce à cet avis, des indications qui vous permettent de savoir si ce broker est fait pour vous, n’oubliez pas de prendre en compte d’autres aspects. 

Le courtier en bourse Barclays permet-il de gagner de l’argent ?

L’investissement en Bourse doit toujours être considéré ; comme les autres types d’investissements ; comme à double tranchant. Il est possible de gagner beaucoup d’argent rapidement, quand on possède certaines connaissances en la matière et quand on sait faire les bons choix aux bons moments.

Mais à la Bourse, quel que soit le ou les instruments financiers choisis, de par la volatilité des marchés, il est tout autant possible de perdre de l’argent.

Même les courtiers les plus aguerris font des erreurs. Il faut avoir conscience de tout cela et n’investir que ce que l’on peut perdre, pour ne pas mettre le budget familial (si on est un petit investisseur) en péril.

Barclays Milléis Banque est-il un courtier pour moi ?

Quand on veut investir en bourse, de l’argent est déposé. Quand on reçoit des gains, certaines sommes d’argent sont virées. Dès lors qu’il y a transactions, les entités, quelles qu’elles soient et surtout les courtiers, doivent faire l’objet de contrôles et de régulation. Cela est effectif pour Milleis Banque, anciennement Barclays qui est régulée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

En tant que banque élitiste et qui ne s’en cache pas, le dépôt initial peut déjà être jugé un peu cher, mais c’est surtout au niveau du portefeuille qu’il faut avoir du répondant, ne serait-ce que pour espérer voir certains frais de courtage et frais annexes descendre et cela reste encore très relatif.

D’autres plateformes permettent encore plus de variété au niveau des instruments financiers, notamment avec les cryptomonnaies, ne font pas payer le prix fort avec les frais de courtage ou les places de marchés étrangères.

Pour autant, si vous envisagez d’ouvrir un compte bancaire dans cette très bonne banque, le fait qu’elle propose un service de courtage ne peut être qu’un atout supplémentaire à considérer lors de votre comparatif, même si d’autres banques en ligne le font également.

Le service client du courtier Barclays est-il efficace ?

Joignable par téléphone ou par email via le service de messagerie sécurisée de l’espace client, le service client est censé être efficace. Milleis Banque souhaite avoir une relation « privilégiée » avec chacun de ses clients et donc, chacun a son conseiller attitré. Ces derniers, d’ailleurs sont, selon ce que communique la banque, formés pour pouvoir répondre à tout type de problématique, y compris boursier.

Pourtant, les horaires de contact restent relativement classiques et il ne faut pas s’attendre à obtenir une réponse quand on est confronté à un problème de passage d’ordre, un dimanche matin. Cela n’est pas imputable à Barclays Milleis, car de nombreuses banques ou même courtiers ne proposent pas de réponse après 18 heures le samedi. Mais les horaires sont relativement larges en semaine, allant parfois jusqu’à 22h. Barclays, en tant que banque en ligne, ne va pas aussi loin.

Les commentaires clients depuis la transformation de Barclays en Milleis Banque sont peu élogieux et cette entité perd clairement en crédibilité à ce niveau. Les conseillers ne prennent pas vraiment le temps de décrocher leur téléphone et ne sont pas plus réactifs au niveau de la messagerie. Pour une banque qui privilégie la personnalisation de l’accompagnement, on peut dire que c’est raté.

  • Mes articles

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.

×

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.