Avis sur le courtier Monabanq : test complet de l’offre de ce Broker

Investir en bourse. Peut-être y songez-vous depuis quelques temps. Si vous êtes client de Monabanq, cette banque en ligne propose une prestation de courtage en ligne. Est-ce une bonne idée de souscrire une offre ? Vous allez avoir les réponses à toutes vos questions, avec cet avis complet que nous avons rédigé spécialement pour vous. 

Les points forts de Monabanq

  • Un tarif unique, quel que soit le profil d’investisseur
  • A partir de 2 ordres par mois, l’abonnement est gratuit chez ce broker
  • Le courtier en ligne Monabanq ne demande aucun frais de garde

Les points faibles de Monabanq

  • Dommage que les places boursières étrangères soient si chères chez ce courtier, ce qui peut limiter l’investisseur dans ses choix. 

 

Tarifs: 87%
Offres: 79%
Support Client: 81%

 

L’offre et les frais de courtage de Monabanq

Monabanq est une banque digitale, mais avec un pendant physique (le Crédit Mutuel CIC). Comme bon nombre de ses consoeurs, elle propose ; entre autres produits financiers ; une offre de courtage en bourse ; ce qui est tout à son honneur. On est loin de pouvoir ici rivaliser avec des sites qui se spécialisent dans ce domaine, mais l’offre est tout à fait honnête, vis-à-vis de ce qui se pratique ailleurs. 

Monabanq offre la possibilité d’ouvrir un ou plusieurs comptes-titres (achat d’actions, d’obligations, d’OPCVM…) pour ses clients. L’apport minimal, à l’ouverture se constitue de 2 manières :

Le fait d’ouvrir un compte-titres peut s’accompagner d’un contrat d’assurance-vie (en fonds euros ou en unités de compte). Ce placement suppose des versements réguliers. Si le contrat d’assurance-vie en plus du compte-titre vous intéresse, vous avez le choix entre :

  • Verser 500 euros (le montant minimal du dépôt pour l’investissement en bourse), puis vous acquitter tous les mois d’un versement de 75 euros. 
  • Choisir de mettre tout de suite 1 000 euros, pour être tranquille. 

 Même si certains penseront sans doute qu’ils n’en ont pas les moyens ; ce qui diminue le nombre d’investisseurs possibles ; de nombreuses banques en ligne demandent bien plus. En effet, le dépôt minimal est quelquefois de 1 000, voire 2 000 euros. Nous estimons donc qu’avec ses 500 euros, Monabanq est adapté à bon nombre de personnes qui souhaitent s’initier à la bourse. Le fait de pouvoir souscrire en parallèle un contrat d’assurance-vie est un plus pour le consommateur et client de la banque. 

Comment gérer son portefeuille d’actions ? Pour le client, cela peut être un dilemme. Il a le choix chez Monabanq qui respecte à la lettre la législation en informant sur les dangers potentiels de tout investissement financier. Elle propose trois solutions possibles, à choisir en fonction de son profil d’investisseur et aussi ses objectifs de rentabilité. 

Les investisseurs ayant déjà des notions en Bourse, choisiront peut-être la gestion libre. Le portefeuille est géré en toute autonomie. 

Pas ou pas assez de connaissances en Bourses pour s’y risquer seul ? Alors la gestion profilée ; comme son nom l’indique, permet de se voir proposer des fonds qui correspondent vraiment à ce que vous recherchez. Même les traders un peu plus avertis peuvent y trouver leur compte avec un profil dédié. S’il ne faut jamais oublier la notion de risque, cette banque en ligne aide l’investisseur à y voir plus clair, pour maximiser ses chances de réussite. 

Avec la gestion pilotée : ce sont des experts (courtiers) qui se chargent de gérer le portefeuille du client en tenant compte, bien entendu, de ses désidérata en matière de rentabilité, tout en rationalisant les pertes potentielles. Ce service est payant. Mais quand on souhaite mettre toutes les chances de son côté, cela peut être intéressant. 

Avec Monabanq, il est également possible d’ouvrir un PEA. Au contraire du Compte-titres ordinaire (qu’il est possible de multiplier), un seul contrat est ici possible. Pas de changement concernant les frais de garde ou encore les modes de gestion. Par contre, les liquidités sont bloquées pendant un minimum de 5 ans et il n’est pas possible de mettre plus de 150 000 euros sur ce produit. Pour rappel le compte-titres n’est pas plafonné. 

Qu’arrive-t-il si le souscripteur décide de profiter de ses liquidités avant le terme ? Le compte est tout bonnement clôturé. Il a par ailleurs tout intérêt à ne pas toucher à son argent avant les 5 ans pour bénéficier de l’exonération d’impôt relative à ce type de placement…

L’investisseur peut acheter des actions ou autres instruments financiers sur différentes places boursières tant au sein de l’Europe qu’au niveau international, mais les tarifs, en fonction de la localisation de ces places, ne sont pas du tout les mêmes. 

Sur Euronext Paris, chaque ordre passé coûte 0.25% (avec un minimum de 9.90 euros). Cela veut dire qu’aucun ordre ne peut être inférieur à cette somme. 

Mieux vaut s’habituer à passer des ordres de façon régulière pour bénéficier de la gratuité. En-deçà de 2 ordres mensuels, l’investisseur paie 5 euros par mois, ce qui peut sembler beaucoup, d’autant que la pratique ; quoique légale, incite à mettre de l’argent. 

Il est donc important ; quand on est client bancaire chez Monabanq ; de s’interroger en amont sur ce que l’on souhaite réellement faire avant de s’engager. L’inactivité en bourse n’augure rien de bon chez Monabanq ; comme sur d’autres banques en ligne. 

Si les gros investisseurs ne s’y retrouveront sans doute pas, les personnes souhaitant investir peu mais souvent pourraient trouver les frais de SRD de Monabanq à leur goût (0.025% quotidien des positions, par compte, mais aussi par valeur. Quant à la commission de prorogation, elle est chez ce courtier de 0.50 %. 

Nous avons évoqué les tarifs plus chers en investissant dans des actions étrangères. En effet, on passe à 0.80%, avec un minimum de 50 euros. Si cela peut ne pas sembler cher pour un investisseur novice, ceux qui ont un peu d’expérience n’apprécieront guère ces tarifs et iront créer un compte sur d’autres plateformes qui coûtent moins cher en frais de courtage, comme Degiro, pour ne citer que celle-là. 

Pour les OPCVM, les droits d’entrée ne sont pas fixes. Ils changent en fonction des fonds investis, allant de 0% à 2%. 

 

Les avantages et les inconvénients de Monabanq

Après avoir lu les prestations et les tarifs proposés par Monabanq en termes de courtage, peut-être êtes-vous un peu perdu, surtout si vous n’avez pas de notion particulière en Bourse. Pour vous aider, nous listons ci-après les points forts et faibles de ce courtier, avant de vous donner notre avis sur Monabanq. 

Les points forts de Monabanq :

Le client de Monabanq peut ouvrir autant de comptes-titres qu’il le souhaite, sachant que ces produits financiers ne sont pas plafonnés. Quand l’investisseur est chanceux, il y a moyen d’amasser beaucoup d’argent. Sachant qu’il a son compte bancaire chez Monabanq, il peut effectuer des transferts d’argent quand il le souhaite (en tout cas, de son compte-titres). 

Contrairement à d’autres banques en ligne qui proposent un service de courtage, le dépôt minimal est plus intéressant car il permet à de nombreux clients de faire leurs premiers pas en Bourse, puisque Monabanq ne demande que 500 euros.

L’ouverture d’un ou de plusieurs compte-titres permet de souscrire une assurance-vie, produit financier prisé des français et les conditions pour en bénéficier ne nous semblent pas excessives, surtout que le consommateur se voit offrir un choix, comme expliqué plus haut, ce qui n’est pas toujours le cas. Nous apprécions la liberté qui lui est donnée de faire en fonction de ses capacités financières. 

Ce broker ne demande pas de droits de garde en ce qui concerne le compte-titres et le PEA. 

 

Les points faibles de ce courtier :

Il n’est pas possible de souscrire à l’offre de courtage en Bourse sans ouvrir de compte bancaire dans cette banque en ligne. 

Si les frais de courtage paraissent chers, comparés à d’autres plateformes spécialisées, en ce qui concerne les banques en ligne, on reste dans le traditionnel.

 Par contre, quel dommage qu’il faille payer le prix fort pour investir dans les marchés étrangers. Sur ce point, notamment, Monabanq peut décevoir. Concernant toujours le prix demandé pour l’offre de courtage, le montant minimum de l’ordre est très cher chez Monabanq. D’autres banques en ligne font beaucoup mieux en ne demandant que 3 euros en moyenne. On est donc trois fois au-dessus ; ce qui est à considérer. 

Même si le dépôt minimum peut être plus cher ailleurs, on peut aussi trouver beaucoup plus attractif et ce, sans forcément aller sur des sites spécialisés. Si vous n’êtes pas encore client de Monabanq et que l’offre de courtage fait partie de vos critères de choix, il est certain que vous pouvez trouver des propositions tout aussi intéressantes et moins onéreuses ailleurs. 

Si le compte-titres et le PEA sont de très bons produits, où est la diversification chez Monabanq ? Il est certain qu’elle reste dans le classique et le fonctionnel. Mais même au niveau des places de marchés, elle demande des frais de courtage tellement chers pour les marchés étrangers que l’investisseur aura tôt fait de les oublier pour se concentrer uniquement sur Euronext. La notion de choix n’est pas vraiment respectée, telle que nous l’entendons, en tant qu’experts. 

 

Avis sur Monabanq : Bilan

Nous avons l’habitude de proposer des avis sur les différents brokers en ligne. Que pensons-nous de l’offre d’investissement en Bourse de Monabanq ? 

Nous regrettons en premier lieu l’absence manifeste de diversification ; notamment rendue presqu’impossible à cause des frais exorbitants demandés pour l’investissement sur les places boursières étrangères. 

Nous ne pouvons cependant nier que les comptes-titres ou encore les PEA sont de très bons placements, facilement rentables. Si c’est ce que le client souhaite obtenir, il fait clairement le bon choix. 

Pourtant, nous sommes loin de l’offre pléthorique que l’on peut retrouver sur des plateformes qui proposent entre autres d’investir son argent dans les Bitcoins ou d’autres cryptomonnaies. 

Si nous avons vu des montants minimaux plus importants, une personne qui hésiterait à ouvrir un compte chez Monabanq pourrait être tentée de trouver encore moins cher ailleurs ; ce qui est possible. Pour autant, nous ne nous sommes intéressés qu’à l’offre boursière. Monabanq est une très bonne banque en ligne qui prouve, avec cette offre de broker qu’elle a à cœur de répondre aux attentes de ses clients. 

Ces derniers sont de plus en plus désireux de trouver des placements rentables et ne veulent plus se contenter de Livrets A dont le taux de rendement annuel frise le ridicule. 

Il est évident que le trading revêt de nombreux avantages dont celui d’obtenir des liquidités rapidement, quand on sait faire les bons choix. Cela implique d’avoir quelques connaissances. Si ce n’est pas le cas, le fait de pouvoir laisser à un courtier le pilotage du portefeuille peut être une bonne idée même si cela suppose un coût. 

Autre atout à ne pas négliger, le fait de pouvoir coupler l’ouverture d’un compte-titres avec un contrat d’assurance-vie. Toutes les liquidités peuvent y être transférées si l’utilisateur le souhaite, sachant que ce produit n’est pas restreint en termes de plafonnement. 

Enfin, le service client de Monabanq est de très bonne qualité, réactif et surtout joignable. Cela peut sembler une évidence, mais les clients des banques en ligne sont souvent déçus. Quand ils sont également traders, cela revêt une importance particulière, car ils doivent pouvoir passer certains ordres, sans se retrouver avec une ligne qui sonne dans le vide, quand leur connexion fait des siennes. Nous abordons ce sujet plus avant dans notre FAQ. 

Concernant le profil des investisseurs, il faut en premier lieu qu’ils soient clients de cette banque en ligne. Si l’offre est un atout certains pour les petits investisseurs et les novices, nous pensons qu’elle n’est pas adaptée à des traders confirmés qui se rebifferont en premier lieu contre les frais de courtage et le manque de diversité de l’offre.

Questions fréquentes sur Monabanq

Investir en bourse doit faire l’objet d’une réflexion que se font de plus en plus de français. Mais il est important de connaitre tous les paramètres, pour choisir le meilleur broker. Si vous avez déjà eu plusieurs éléments de réponse avec cet avis complet sur le courtier en ligne Monabanq, d’autres points ne sont pas à négliger. 

 

Gagner de l’argent est-il fréquent, grâce au broker en ligne Monabanq ?

Que ce soit avec Monabanq ou avec un autre courtier en ligne, gagner de l’argent en investissant en bourse est le but recherché. Et il est vrai que ce type d’investissement peut se révéler facilement lucratif. Il y a pourtant des conditions et des réserves à émettre.
Dans un premier temps, il faut comprendre que l’investissement, quel que soit sa nature a une double facette. S’il peut permettre de gagner de l’argent rapidement, il peut susciter également des pertes. Personne n’est à l’abri d’un mauvais choix, d’un mauvais timing.
Les marchés boursiers sont connus pour être en constante mouvance. Il faut y consacrer un peu de temps (à moins de déléguer la gestion de son portefeuille à un courtier), mais surtout avoir quelques connaissances dans ce domaine, pour tirer son épingle du jeu. Même les traders accomplis font des erreurs ou sont victimes de facteurs extérieurs imprévisibles, quelquefois, qui influent sur le marché. En l’absence de réactivité ou d’une mauvaise analyse, il n’est pas rare de perdre de l’argent.
Pour que l’expérience de l’investissement en bourse soit une réussite, il faut en amont, se créer une politique et s’y tenir. Il faut savoir garder sa raison, même en cas de gain, pour ne pas risquer de tout perdre, quelques jours plus tard. Si vous avez décidé d’investir 100 ou 1 000 euros à chaque ordre, tenez-vous à cela. Vous serez moins déçus en cas de déveine.

J’ai un problème pendant un courtage en Bourse chez Monabanq : que vaut le service client ?

On a tendance à sous-estimer ce critère quand on cherche un courtier en ligne. Pourtant, c’est primordial. Les ordres se passent en ligne, via un ordinateur, un smartphone ou par téléphone. Que se passe-t-il, si vous rencontrez un problème de connexion alors que vous devez lancer un ordre important, impliquant des centaines, voire des milliers d’euros ?
Il n’est pas rare que, malgré des prestations par ailleurs très bonnes, certaines banques en ligne, ne soient pas pourvues d’un service client efficace. Heureusement, ce n’est pas le cas de Monabanq. Les clients l’ont même élue, pour la 4ème année consécutive, en 2021, le Service Client de l’Année. Lancée depuis seulement 2006, cette banque en ligne a su conquérir le cœur de ses clients qui n’hésitent pas à la recommander pour 86% d’entre eux. Un pourcentage qui ne peut que rassurer. Un des points forts du service client consiste en le fait que Monabanq soit une déclinaison du Crédit Mutuel CIC. Si un problème survient, il est possible de rencontrer quelqu’un physiquement, ce qu’on ne retrouve pas dans toutes les banques en ligne qui peuvent être à 100% dématérialisées.
Comment joindre le service client de Monabanq ? Déjà la banque en ligne a mis en place une FAQ assez complète qui permet de répondre à bon nombre de questions pratiques.
Une messagerie est mise en place sur le site et garantit une réponse en 24 heures ouvrés. Il existe aussi un système de tchat et un numéro de téléphone. Les conseillers peuvent être joints du lundi au vendredi de 9h à 12 h et de 14 à 18h.
Seule restriction à émettre. On ne peut joindre personne, le samedi. C’est dommage. Nous trouvons également les horaires moins élargis que chez d’autres banques en ligne (qui vont quelquefois jusqu’à 22 heures en semaine). Pourtant, les clients ne semblent pas s’offusquer de cela, d’où leurs nombreuses recommandations. Mieux vaut sans doute des conseillers réactifs que des horaires à rallonge, sans personne au bout du fil…

  • Mes articles

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.

×

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.