Meilleures SCPI : avis et classement en 2021

Sommaire

Même si le livret A connaît encore ses aficionados, il faut reconnaître que son taux de rendement est très bas (0.5% en 2021). L’investissement en SCPI peut être une excellente réponse. Mais parmi l’offre existante, il est nécessaire de ne prendre que celles qui présentent la meilleure réputation ; ce qui n’est pas à confondre avec le niveau de rendement. Il est préférable de s’attarder également sur d’autres critères (même s’il est primordial, nous en convenons), pour juger de la qualité d’une SCPI. L’avis que nous donnons ici, est basé sur l’analyse qui a été faite des différentes offres. Nous n’avons retenu que les 10 meilleures. 

Investir en SCPI : qu’est-ce que cela suppose ? 

L’investissement en SCPI permet de devenir propriétaire de parcs immobiliers, en n’en achetant que des parts, en fonction de ses possibilités. 

Il est normal de s’interroger sur la gestion qui doit être faite de ces différents immeubles, bureaux, hôtels et résidences. C’est la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) qui s’en charge. Tout comme elle se charge de trouver les meilleurs biens, les bons locataires et de redistribuer les loyers ; au prorata de l’investissement de départ ; aux différents propriétaires, tous les mois ou trimestres. 

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF), régule toutes ces entrées et sorties d’argent ; ce qui ne peut que rassurer un investisseur potentiel. 

Certaines SCPI ont une excellente réputation, basée sur leur bonne stratégie d’investissement et de gestion, mais aussi le rendement annuel qu’elles proposent aux investisseurs. 

 

Le Top 10 des meilleures SCPI en 2021

 

1-SCPI Eurion : la meilleure pour la diversité sectorielle

La SCPI Eurion fait partie de la Société de Gestion Corum AM. Petite nouvelle sur le marché, puisque créée en début 2020, rien ne l’arrête et les épargnants se pressent pour investir. Il est vrai qu’elle présente une offre très diversifiée géographiquement (partout en Europe), mais elle se veut aussi multisectorielle. Elle vise un taux de rendement raisonnable, mais sa première acquisition (pour la société ALDI) rapporte aux différents propriétaires un taux de 7.44%…Le prix de la part est de 200 euros et il est possible de n’acheter qu’une quand on s’initie à l’investissement en SCPI ; ce qui est rassurant (mais peu lucratif). 

Les + de cette SCPI :

  • La diversification géographique
  • Une volonté d’investissement multisectorielle : bureaux, hôtels, résidences étudiantes, santé
  • Un rendement intéressant.

Les – de cette SCPI :

  • Le délai de jouissance est relativement long : 6 mois

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Le rendement annuel de cette toute jeune SCPI est déjà de 4.5% (c’est l’objectif qu’elle se fixe), mais au vu des acquisitions intéressantes qu’elle continue à faire, partout en Europe ; dont notamment en Irlande ; ce taux pourrait rapidement être réévalué à la hausse. 

 

2-SCPI Corum Origin : celle que vous devez choisir si vous vous fiez à l’expérience

 

Faisant également partie de Corum Asset Management (Corum AM), Corum Origin est présente sur le marché des SCPI depuis de nombreuses années (2012) ce qui lui permet d’asseoir une certaine notoriété. Avec 139 immeubles à son actif, cette SCPI joue sur l’opportunisme pour acquérir de nouveaux biens. Une stratégie offensive qui lui convient bien et qui réjouit les investisseurs qui croient en elle. Le prix de la part s’affiche à 1 075 €. Les investisseurs n’ayant pas les moyens de s’offrir une part, pourront tenter leur chance chez sa consoeur Corum XL dont nous allons parler juste après. 

Les + de cette SCPI :

  • Les acquisitions se trouvent dans 13 pays différents
  • Cette SCPI traverse les années sans faiblir : sa stratégie est clairement payante
  • Son taux de rendement est très bon et se maintient

Les – de cette SCPI :

  • Le taux de rendement est donné en brut et ne comprend pas les prélèvements fiscaux français et étrangers. 

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Ce n’est pas moins de 6% de rendement annuel auquel les investisseurs peuvent s’attendre, avec cette SCPI. En fonction des années, cela peut même augmenter. Après retrait des cotisations, on peut parler de 5% net, en moyenne. 

 

3-SCPI Corum XL : pour les investisseurs qui veulent sortir de la zone euro

Nous retrouvons encore Corum AM qui a fondé en 2017 Corum XL. Pouvait-on voir encore plus grand ? Eh bien oui, tout simplement en ne se cantonnant plus à la France et la zone euro. Corum XL est présente 11 pays. La diversification géographique est donc un maitre mot pour cette SCPI, même si elle affiche clairement une préférence pour le Royaume-Uni qui représente plus de 50% de son patrimoine immobilier. Il est possible de n’acheter qu’une seule part à 189€. 

Les + de cette SCPI :

  • La diversification géographique audacieuse semble lui réussir et pour cause, le rendement locatif à l’étranger est souvent plus intéressant. 
  • La typologie d’investissement (type de bâtiments achetés) est très diversifiée ; ce qui est également un point fort, pour minimiser les risques. 
  • Le taux de vacance locative est quasi nul avec cette SCPI

Les – de cette SCPI :

  • Difficile de lui trouver un défaut, si ce n’est qu’il faut attendre là encore 6 mois, pour toucher son premier loyer. 

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Le fait de faire partie de Corum AM renforce la solidité et l’identité de Corum XL. Le rendement est de 6.26%. C’est donc une des SCPI qui rapporte le plus aux épargnants, et ce, sans forcément se ruiner lors de l’achat de parts ; même quand on est primo investisseur. 

 

4-SCPI Activimmo : la SCPI idéale si vous croyez au développement du e-commerce

 

La SCPI Activimmo appartient à la Société de Gestion Alderan qui gère des actifs immobiliers depuis une vingtaine d’années. Même si elle n’a été créée qu’en 2019, en exploitant le secteur des e-commerces, elle a su jouer d’un opportunisme rare pour se faire rapidement une place dans les meilleures SCPI. Son crédo est d’acquérir des entrepôts de stockage mais aussi des locaux d’activité ; en misant sur des secteurs d’avenir. Les habitudes consuméristes ont changé et surtout la crise du Covid-19 a augmenté le fait de faire ses achats en ligne. On peut dire que cette SCPI a été visionnaire et a anticipé brillamment l’effet de crise. 

Les + de cette SCPI :

  • Cette SCPI a su anticiper les changements de consommation des français et miser sur les e-commerces. 
  • Le délai de jouissance est seulement de 4 mois ; ce qui est relativement court dans ce secteur
  • La majorité des actifs se situent en Ile de France ; ce qui peut laisser augurer peu ou pas de vacance locative. 

Les – de cette SCPI :

  • Il faut acheter 10 parts au minimum pour un premier investissement à 610 euros la part ; ce qui n’est pas possible pour tous les investisseurs. 

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Depuis sa création, le rendement est toujours efficace et stable à 6.05% annuels. La démocratisation de l’achat en ligne permet de croire à une hausse possible ou tout au moins à une stabilité de ce taux, pendant plusieurs années. 

 

5-SCPI Pierval Santé : un secteur d’avenir à tous points de vue

Douloureusement d’actualité, les actifs immobiliers dans le domaine de la santé se portent bien et il y aura toujours de la demande. La SCPI Pierval santé se spécialise dans l’achat de biens immobilier médicaux. La diversification géographique est bonne avec des établissements en France, mais aussi dans d’autres pays européens. Gérée depuis 2013 ; date de sa création ; par Euryale AM, on ne peut que mettre en avant la solidité de cette SCPI qui mérite amplement sa place dans notre classement. Le taux d’occupation est quasiment toujours de 100%.

Les + de cette SCPI :

  • Avec 1/3 de la population qui aura plus de 60 ans dans moins de 30 ans, cette thématique a de l’avenir
  • La prise en charge de certaines pathologies dans des établissements de soins dédiés permet, là encore, de croire que cette SCPI a fait les bons choix
  • Pierval Santé ; même thématisée ; adopte la diversification géographique avec des implantations en France, mais aussi en Europe (Allemagne, notamment). 

Les – de cette SCPI :

  • S’il s’agit d’une première inscription, il faudra débourser 5 000 euros (5 parts à 1000 euros, chacune). Est-ce à la portée de tous les épargnants ? 

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

En comparaison des SCPI présentées précédemment, celle-ci a un taux de rendement annuel plus bas ; même s’il reste toujours plus avantageux qu’un autre produit d’épargne : 4.95%. Il faut pourtant noter qu’investir dans un EHPAD en Allemagne, par exemple, permet de ne pas payer une double imposition (grâce au prélèvement à la source qui sera effectué en Allemagne). 

 

6-SCPI Kyaneos Pierre : la SCPI qu’il vous faut si vous avez une âme d’écolo

Si nous venons de voir que la thématique de la santé apporte de réelles opportunités, en termes d’avenir, que dire des résidences écologiques ? C’est en partant de ce principe qu’a été créée il y a deux ans la SCPI Kyaneos Pierre, gérée par Kyaneos AM. L’achat en province est une bonne idée ; parce que souvent moins cher. Les travaux énergétiques qui sont réalisés permettent d’espérer des plus-values intéressantes en cas de revente. Dommage que le ticket d’entrée (10 600 euros) soit si élevé pour les primo investisseurs.  

Les + de cette SCPI :

  • La stratégie d’investissement est d’avenir, c’est certain car la transition énergétique est en marche. 
  • Le prix de la part est revalorisé de façon très régulière dans cette SCPI ce qui ne peut que satisfaire les investisseurs. 
  • Le taux de rendement est bon et va certainement perdurer ; au vu des choix stratégiques opérés. 

Les – de cette SCPI :

  • Les frais de souscription sont élevés, ainsi que le ticket d’entrée pour les nouveaux investisseurs

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Ce ne sont pas moins de 6.10% annuels que vous pouvez attendre de cette très bonne SCPI. La RE2021 (qui remplace la RT2012) pour la transition énergétique est à l’œuvre dans le neuf. Opter pour cette même stratégie pour la rénovation de l’ancien est malin et clairement porteur. 

 

7-SCPI Eurovalys : la SCPI qui mise sur la fiabilité allemande

Beaucoup de SCPI savent que l’investissement Outre-Rhin apporte son lot de bonnes opportunités ; notamment sur le marché des bureaux d’entreprise. Eurovalys se spécialise dans ce domaine et cela lui réussit. Elle se focalise notamment sur les différents pôles économiques allemands et sur des biens modernes (et donc en très bon état : une bonne façon d’envisager les choses quand on sait que les bâtiments peuvent s’abîmer, générer des travaux et donc être dépréciés). La gestion s’effectue par Advenis REIM. Cette SCPI, depuis sa création en 2015, jouit d’une excellente réputation, due notamment à un taux de rendement étonnamment stable ; qui sécurise les épargnants qui ont confiance en sa stratégie d’investissement. Le prix d’achat pour une part est de 1 015 €.

Les + de cette SCPI :

  • L’investissement dans les bureaux ou encore les hôtels est un créneau porteur et le choix de l’Allemagne semble bon (d’autres SCPI investissent elles-aussi massivement outre-Rhin). 
  • Le choix des locataires est drastique ; ce qui laisse augurer une absence de défaut de paiement ou encore une vacance locative. 
  • Après 7 ans d’existence, le taux de rendement annuel est toujours très stable. 

 

Les – de cette SCPI :

  • Le versement des loyers ne se fait que tous les trimestres et pas mensuellement ; ce qui peut décevoir un investisseur. 

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Le rendement ; donné ici en net ce qui n’est pas courant ; est de 4.5% annuels ; ce qui est tout à fait correct quand on sait que cette SCPI a fait le choix de ne pas se diversifier ; géographiquement tout au moins

 

8-SCPI Epargne Pierre : la SCPI française 

Il s’agit ici d’une SCPI française. Ce détail peut intéresser certains investisseurs qui préféreront se tourner vers des produits d’épargne 100% français et faire preuve d’un peu de chauvinisme. Offensive, la SCPI Epargne Pierre créée en 2013 n’a pas craint de traverser la crise sanitaire et on peut dire qu’elle compte continuer sur cette lancée en 2021 : tout semble lui sourire et elle évolue toujours, depuis ses débuts de façon positive et constructive. Riche de 220 immeubles et multisectorielle, elle a largement sa place dans le top 10  des meilleures SCPI en 2021.  Le prix de la part est très abordable : 219.04€. 

Les + de cette SCPI :

  • Une diversification sectorielle qui lui a permis de rester stable, même en temps de crise. 
  • Cette SCPI est créée depuis quelques années et ne cesse d’évoluer et de se réinventer
  • Le prix de la part en fait une SCPI abordable pour tous les épargnants. 

Les – de cette SCPI :

  • Si elle est multisectorielle, elle a fait aussi le choix de ne s’implanter qu’en France. Défaut ou qualité ? Depuis le début, cela semble lui réussir (et aux épargnants, aussi). 

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Les épargnants qui seraient tentés par l’aventure de l’investissement en SCPI pourront être séduits par le taux de rendement annuel de 5.36%. 

 

9-SCPI PF Grand Paris, pour ceux qui pensent que Paris sera toujours Paris

Un nouveau pôle économique va se créer ou être rénové à Paris ou en région parisienne? Si tel est le cas, il y a fort à parier que le SCPI PF Grand Paris, gérée par Perial AM soit déjà au courant. Les investissements qu’elle réalise sont toujours très qualitatifs, surtout quand ils font l’objet d’une revalorisation. Les investisseurs sont les premiers à souligner le choix des infrastructures et des locataires qui est fait par cette SCPI, qui existe depuis les années 60 ; soit le début des SCPI en France. C’est dire si elle n’a rien à prouver au niveau de l’expérience et de la solidité. En 2021, le prix d’une part est de 570.52 €, ce qui est correct au regard de la qualité des investissements et leur localisation. 

Les + de cette SCPI :

  • Le secteur professionnel est très prisé, ce qui explique le succès et la pérennité de cette SCPI
  • Le taux d’occupation est très bon puisqu’il avoisine les 90%
  • Malgré la localisation des actifs immobiliers, le prix de la part est tout à fait raisonnable

Les – de cette SCPI :

  • La part laissée aux immeubles et bureaux situés en province n’est que de 11%. 

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Forte de son expérience de plusieurs décennies, la SCPI PF Grand Paris se maintient avec un taux de rendement annuel de 4.53%. Rien ne semble avoir raison d’elle ; ce qui peut être rassurant pour des personnes qui cherchent à investir un peu d’argent avec un risque peu élevé. 

 

10-SCPI Primovie : une diversification sectorielle qui porte ses fruits depuis 2012

SCPI Primovie gérée par Primonial EM

Les gens auront toujours des enfants, devront travailler et se former pour évoluer, vieilliront, auront des problèmes de santé. Quand on arrive à ce constat, la stratégie d’investissement de la SCPI Primovie semble limpide : investir dans tous les secteurs qui touchent à la vie de tous les jours et qui concernent tout le monde. Cela lui permet depuis 2012 d’être une SCPI phare et d’attirer chaque année de nouveaux investisseurs. Elle est gérée par Primonial REIM. Le prix de la part s’affiche à 203 euros ; ce qui est très raisonnable, pourtant, le primo investisseur devra s’acquitter de l’achat de 10 parts ; soit 2 030 euros. Même si s’agit d’une certaine somme, elle est moindre en comparaison de beaucoup d’autres SCPI de même qualité. 

Les + de cette SCPI :

  • Secteurs porteurs, présence en France, mais aussi en Europe : cette SCPI a tout compris. 
  • Elle bénéficie d’une longue expérience qui lui permet de traverser les années et les obstacles, sans faiblir. 
  • Le taux d’occupation avoisine les 95% et le rendement se maintient d’année en année. 

Les – de cette SCPI :

  • Certains investisseurs auraient aimé que cette SCPI investisse ; en plus de la santé et de l’éducation ; dans les bureaux. Cela reste marginal pour elle, mais sa stratégie originelle lui sourit toujours, pourquoi changer ?  

Combien cette SCPI peut rapporter ? 

Primovie fait de jolies promesses et en plus, elle les tient. Avec un rendement annuel moyen de 4.51%, cette SCPI ; si elle se situe en fin de notre classement ; ne le doit qu’au hasard de l’écriture.

 

Y a-t-il des risques à investir dans une SCPI ? 

Comme tout placement financier, l’investissement en SCPI n’est pas exempt de risques. Il est possible de perdre l’argent placé. C’est pour éviter ce genre de situations qu’il est préférable de se tourner vers des Sociétés Civiles de Placement Immobilier qui présentent les caractéristiques suivantes :

  • Une diversification sectorielle : cela signifie que la SCPI va investir dans des biens immobiliers à visée différente (santé, éducation, bureaux, crèches, hôtels, résidences étudiantes…). Si un secteur est moins porteur à un moment donné (du fait d’une crise économique, par exemple, comme c’est le cas, aujourd’hui), les autres permettront de limiter au maximum les risques de la SCPI et aussi des investisseurs/propriétaires. C’est ce que l’on appelle la mutualisation des risques. 
  • Une diversification géographique : pour la même raison, il peut sembler judicieux de se tourner vers des sociétés de gestion qui font le choix d’acheter des immeubles, dans l’hexagone, en dehors de la France ou même en dehors de la zone euro. Le taux d’occupation, dans certains pays, est excellent, car la demande pour ce type de structure est très importante. Pourtant, comme nous avons pu le voir pour au moins 2 SCPI, on peut opter pour une stratégie très sectorisée et faire partie d’un top 10. 
  • Le taux d’occupation : nous venons d’en parler, mais qu’est-ce que cela signifie ? Les locataires des SCPI sont des professionnels de différents secteurs. Ils occupent les lieux à titre de locataires et établissent pour cela avec la SCPI un bail commercial ; ce qui est rassurant. Pourtant, en fonction de la santé financière des entreprises locataires, il peut arriver que le bien soit rendu et donc vide pendant une certaine période. On parle alors de vacance locative. Si personne ne loue le bureau ou l’immeuble, il ne peut pas y avoir de versement de loyer…
  • Revalorisation des parts : selon les SCPI, le prix d’achat et le nombre de parts varie, quand on est un primo investisseur. Il peut être intéressant de voir si le prix des parts est souvent revalorisé ; ce qui permet à un investisseur de les revendre ; s’il a besoin d’argent. Attention toutefois, hors contrat d’assurance-vie, ce processus peut durer plusieurs mois. 
  • Le délai de carence : ou délai de jouissance. C’est le laps de temps qui s’écoule entre l’achat de la ou des parts de SCPI et le versement des premiers loyers. Comme nous l’avons également dit, ce versement peut être mensuel ou trimestriel.
  • Le prix des parts : bien entendu, c’est un gros critère à prendre en compte en fonction de vos possibilités financières. Certaines SCPI ont une excellente réputation et un taux de rendement élevé mais le ticket d’entrée l’est tout autant. A considérer. 
  • Le taux de rendement : les spécialistes vous diront toujours que si ce point est important, ce n’est pas le seul critère à considérer, au moment de choisir. Une SCPI peut avoir un objectif élevé mais ne jamais arriver à le maintenir, d’une année à l’autre. Il est préférable d’opter pour un rendement quelquefois un peu moins alléchant mais qui est stable, plutôt que d’être inquiété par des fluctuations annuelles importantes. Un taux de rendement supérieur à 4.0% est déjà très intéressant. 

 

Comment fonctionne un placement en SCPI ?

Il existe différents types de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) en France.

La SCPI de rendement est la plus répandue. Elle permet aux associés propriétaires de percevoir chaque mois ou chaque trimestre des revenus locatifs du patrimoine immobilier.

De son côté la SCPI fiscale offre la possibilité aux investisseurs de diminuer leurs impôts par le biais de la loi Pinel ou de la loi Malraux. Vous pouvez découvrir ici en plus d’informations sur leurs spécificités.

Ensuite, il s’agit de souscrire à une SCPI en achetant des parts sous la forme d’un mandat comptant, à crédit, en nue-propriété ou en assurance-vie.

Il faut savoir que la SCPI ne possède aucune contrainte de externes. C’est une société de gestion agréée qui s’occupe des investissements et assure la gestion locative (gestion des locataires, entretien du patrimoine etc.)

Il n’y a qu’au mois de Mai de chaque année que la société de gestion transmet aux associés un IFU (Imprimé Fiscal Unique) dans lequel figure les revenus qu’ils doivent déclarer dans la catégorie des revenus fonciers.

Ce format d’épargne est donc idéal si vous souhaitez devenir investisseur immobilier. L’accompagnement est parfaitement mesuré et vous restez maître de votre budget. En effet, il est possible de récupérer votre capital investi à tout moment en procédant à la revente de vos parts. Elle est régie par une réglementation qui demande une déclaration dans la catégorie des plus-value immobilières en cas de rente sur votre investissement.

  • Mes articles

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.

×

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.