Les 5 meilleures manières de se faire un complément de salaire en 2021

Augmentation du coût de la vie, diminution du pouvoir d’achat. Ce sont des expressions que les français connaissent malheureusement bien. 

Même une personne en CDI désormais, ne peut plus se satisfaire, le plus souvent, de son salaire pour payer à la fois ses factures et charges fixes, mais aussi songer à se faire plaisir. 

C’est pour pouvoir gagner en sérénité que beaucoup de français cherchent des moyens d’arrondir leurs fins de mois, en trouvant un complément de salaire. Mais comment faire ? 

Pourquoi vouloir un complément de salaire et est-ce légal ? 

Travailler servirait juste pour payer les charges et le loyer ? Le constat est accablant, pourtant nombreuses sont celles et ceux qui, tous les mois l’expérimentent. Quelle place pour les loisirs, pour la culture, pour les vacances ?

Afin d’améliorer l’ordinaire, il est normal de vouloir gagner plus. Mais comment peut-on faire concrètement, alors que l’idée de postuler à un deuxième emploi ne séduit pas particulièrement ? 

Vendre des objets sur des sites d’annonces est souvent plébiscité. Il s’agit en effet d’un moyen pratique de se débarrasser de choses en bon état mais dont on ne se sert plus et qui vont ravir d’autres personnes. 

Mais ce n’est pas la seule idée à exploiter. Nous avons recensé ici quelques pistes pour vous aider à arrondir vos fins de mois en exploitant au maximum vos compétences personnelles et professionnelles. 

Attention, pourtant. Si certaines activités dont nous n’avons pas parlé ici comme le baby-sitting ne doivent pas faire l’objet d’une déclaration aux impôts, d’autres oui. 

Cela n’est pourtant pas un problème insurmontable comme vous allez le constater ci-après. 

Comment rendre vos compléments de salaire légaux ? 

Vous avez sans doute entendu parler du statut de la micro entreprise qui remplace (uniquement de nom) l’auto entreprise. 

Ce statut connait encore aujourd’hui un succès phénoménal et pour cause. Il ne faut que quelques minutes pour se déclarer sur le site de l’URSSAF. Ensuite, vous ne payez de cotisations qu’en fonction de ce que vous gagnez. 

Ce statut d’entrepreneur ; si vous n’oubliez pas de mentionner quand vous vous inscrivez, toutes les activités que vous souhaitez entreprendre, rend tout ce que vous faites légal. 

Complément de salaire : activité secondaire ou première étape vers une nouvelle vie ? 

Le complément de salaire. 

Cette notion est très réductrice car elle suppose que ce que vous faites en dehors de votre « véritable » emploi n’a pas de valeur. Et si c’était tout le contraire ? 

Comme vous allez le voir ci-après dans les exemples donnés, vous allez pouvoir exprimer votre créativité, utiliser vos compétences professionnelles ou même vos soft skills. Vos quoi ? 

Ce terme anglophone représente les compétences innées personnelles que vous n’avez pas souvent l’opportunité d’utiliser dans le monde du travail ou pour lesquelles vous n’êtes pas forcément reconnu(e), mais qui vous aident tous les jours. 

Etes-vous de ceux que l’on appelle pour un travail qui nécessite de la concentration, de la patience ? Fait-on appel à vous pour une situation de conflit, afin d’apaiser les tensions ? 

Esprit méthodique et rationnel, patience, habile négociateur, capacité d’écoute, empathie…Des qualités très importantes mais que l’on ne marque jamais sur un CV. Et pourtant… 

Peut-être qu’en exerçant une ou plusieurs des activités proposées ici, vous allez vous rendre compte que vous avez réellement trouvé votre voie. 

C’est justement une des qualités du statut de la micro entreprise : tester son projet, à côté d’un travail pérenne ; pour pouvoir se lancer (ou pas), si le cœur vous en dit, dans quelques temps. Pourquoi pas ? 

Prêt à gagner plus tous les mois ? Alors, bonne lecture. 

Les 5 meilleures manières de faire un complément de salaire :

Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de moyens de complément de salaire. Vous pouvez trouver quantité d’autres idées, pour gagner de l’argent sur Internet, par exemple. 

1-Entamer la rédaction d’un guide sur internet (livre blanc)

Faut-il une certaine légitimité pour écrire un livre blanc sur Internet ? Oui et non.

 Est-ce que, alors que vous peinez à suivre les devoirs de vos enfants de 7 ans en mathématiques, vous avez les capacités pour écrire sur la physique quantique, sans doute pas. Mais ce n’est pas forcément ce qui se vendrait le plus sur internet. 

Un livre blanc est un guide en PDF expliquant quelque chose que vous savez faire ; que vous avez expérimenté et réussi.

 Cela peut être le démontage remontage d’un moteur de voiture de course. Si vous avez rencontré des problèmes d’éducation avec vos enfants et que vous avez inventé une méthode pour redresser la situation, vous allez intéresser bon nombre de jeunes parents, confrontés au même problème. 

Perte de poids, transformation physique, développement personnel, commencer la permaculture, devenir apiculteur en herbe, tout ce qui peut être mis par écrit et être lisible et compréhensible par autrui peut plaire. 

Pas besoin d’écrire comme Molière pour le faire, même si une bonne plume est toujours appréciée et plus plaisant à lire. Mais peut-être connaissez-vous quelqu’un qui peut vous aider dans cette tâche. 

Combien pouvez-vous gagner avec cette méthode ? 

Pour inciter un lecteur qui ne verra que le titre et un petit résumé, il est évident que vous ne devez pas mettre votre guide blanc à un prix exorbitant. 

Pas question donc de le vendre au prix d’un livre broché. Même si vous le mettez à 2.99 €, ce qui compte, c’est le nombre de personnes qui achètent votre livre et le recommandent à d’autres. Si 33 personnes seulement en France achètent votre guide blanc à ce prix, vous avez 100 euros…

 

2-Elaborer du contenu de formation pour une vente en ligne et devenir coach

Cela peut être la suite logique de la première idée. 

Si vous avez remporté votre premier succès avec votre livre blanc, vous pouvez écrire la suite ou vous tourner vers un autre thème, mais qui restera en lien avec le premier. 

Par exemple, si vous aviez expliqué par quel moyen vous aviez réussi à perdre 30 kilos en un an, le sujet de votre second guide blanc pourrait être de savoir comment ne pas reprendre de poids, au terme de cette première année. 

Si votre premier livre a bien plu, vous êtes en légitimité d’augmenter (mais vous pouvez décider que non) le prix de vente. 

Passage à l’étape supérieure : pourquoi ne pas proposer du coaching personnel pour toutes les personnes qui ont mis des posts pour expliquer leurs problèmes ou poser leurs questions ? Devenir coach, vous permet d’augmenter tous les mois vos revenus, en parlant de quelque chose que vous connaissez bien. 

Libre à vous d’inventer le support en fonction de ce que vous voulez faire : faire des vidéos que vous mettrez en vente, vous déplacer au domicile de vos clients ou les faire venir chez vous en aménageant une pièce spécifique. 

Combien pouvez-vous gagner avec cette méthode ? 

En tant que novice en la matière, sans doute ne devez-vous pas être trop gourmand au début. Il vous faut asseoir votre notoriété et surtout, avoir des retours positifs des premières personnes que vous allez coacher. La création d’un site pour décrire votre activité est un excellent moyen de recueillir leur opinion. Mais sachez qu’un coach personnel peut demander jusqu’à 300 euros pour une séance d’1h30, après quelques années d’expérience. 

 

3-Jobbing : quand votre expertise peut se monnayer :

L’idée d’écrire un livre blanc vous paralyse ? Vous avez essayé d’écrire un poème à votre amoureuse en 6ème et vous vous souvenez encore de son rire ? Bien. Il n’est pas nécessaire de savoir écrire comme un pro pour pouvoir prétendre à un complément de salaire. 

Certaines personnes sont très adroites de leurs mains. Ont la main verte. Comprennent les ordinateurs. N’ont pas leur pareil avec les chiffres. Démontent des moteurs de tondeuse plus vite que leur ombre. 

Les exemples sont infinis et tant mieux. Car ces compétences dont vous êtes pour le moment seul à profiter (avec vos voisins ou votre beau-frère)  vous permettent souvent de réaliser des économies. 

Faire des économies était un premier pas. Mais pourquoi ne pas envisager maintenant de gagner de l’argent grâce à cela ? 

Chacun a une compétence particulière. Pas de fausse modestie. Inutile de dire : tout le monde sait tricoter des pulls à la main. Car, non, ce n’est pas le cas. C’est pourtant une activité très à la mode, comme les créations en macramé etc…

Certains sites ; comme Entreparticuliers.com ou encore allovoisin ; mettent en relation des personnes qui ont des besoins dans différents domaines et celles qui peuvent répondre à ces besoins. 

Ce sont souvent des travaux de jardinage, de bricolage, mais vous pouvez aussi répondre à des offres sur de la rédaction de contenus ou encore à une personne âgée qui a besoin d’une initiation à l’informatique et Internet pour rester en contact avec ses enfants et petits-enfants qui déménagent. 

Les intérêts pour vous sont pluriels : 

  • Vous êtes payé pour faire quelque chose que non seulement vous savez faire, mais qu’à priori vous aimez faire
  • Les tâches à réaliser se trouvent le plus souvent près de chez vous
  • Vous rendez service à autrui
  • Mieux vous travaillez (qualité du travail, mais aussi ponctualité, savoir-être…), plus vous bénéficiez d’un bouche à oreille positif et donc les demandes de travaux s’enchainent. 

 

Combien pouvez-vous gagner avec cette méthode ? 

Cela dépend de deux principaux critères : le fonctionnement de la plateforme que vous allez choisir pour votre inscription, en premier lieu. Certaines, comme 5euros.com vous offrent la possibilité de proposer vos services pour 5 euros (comme vous avez certainement dû le comprendre). 

Ce n’est qu’un moyen de trouver son public. Car les utilisateurs peuvent commenter la prestation et donc vous faire gagner en visibilité dans la communauté. Il est après, possible de diversifier ses prestations et de fixer le prix que l’on veut. 

Ensuite, le tarif que vous allez demander se fixe en fonction également de la nature de votre prestation. Même si nous ne sous-estimons pas les qualités qu’il faut pour cela, beaucoup de gens peuvent proposer de monter des étagères ou des meubles en kit. Le nombre d’offres fait obligatoirement baisser la valeur de la prestation. 

Par contre, si vous proposez des compétences plus pointues (domaine technologique, scientifique, littéraire, traduction dans des langues très originales…), vous vous démarquez forcément et êtes libre de demander un peu plus cher que les autres. 

Attention toutefois à ne pas demander trop, pour ne pas décourager. Vous devez arriver à ne pas sous-estimer votre talent (ou brader le travail ; si vous préférez, en demandant trop peu) sans pour autant être trop gourmand ; sous peine de décourager vos clients potentiels.

 C’est la recherche du moyen terme qui peut être délicate. Maintenant, vous trouverez sans doute réponse à vos questions sur Internet, si vous n’arrivez pas à fixer votre tarif horaire ou à la tâche. 

 

4-Compétences intellectuelles et scolaires : donner des cours

La graisse et le cambouis, vous n’avez rien contre, surtout quand vous regardez John Travolta dans Grease. 

Mais pour autant, soyons honnête, entre une Peugeot 205 et une Posche Carrera, tout ce que vous avez retenu du discours dithyrambique de votre voisin, c’est qu’apparemment, ce sont deux voitures. N’est pas mécano qui veut. 

Par contre, allitérations, figure de style, date de sortie des livres ; c’est votre truc. 

Ou vous pouvez, à la sortie du magasin, reprendre votre liste de courses et ; de tête ; constater qu’il y a une erreur d’1.27 euros. Pas de doute, vous avez la bosse des maths. 

Philo, psycho, géo, histoire, apprentissage de la lecture : il y a des gens qui ont  des lacunes dans toutes ces matières. Cela peut concerner les enfants, les ados, mais aussi les adultes. Pourquoi ne pas proposer vos services en tant que prof ? 

Sur certains sites, vous devez avoir au moins une licence. Mais ce n’est pas le cas pour tous, surtout si vous pouvez attester de vos connaissances ; parce qu’elles sont exploitées au sein de votre activité principale. 

Gros plus, vous allez accompagner quelqu’un sur la route du savoir. Mieux vaut être pédagogue et patient, c’est évident. La possibilité de trouver des offres près de chez soi est réelle (à moins de vivre en plein milieu du maquis) 

Combien pouvez-vous gagner avec cette méthode ? 

Le tarif horaire qu’il est possible de demander, même quand on débute est plutôt sympa : minimum 15 euros. 

Là encore, plus votre enseignement est spécifique, plus vous pouvez augmenter vos tarifs, quelquefois. L’apprentissage du mandarin, du japonais, du russe étant peu proposé ; surtout dans des agglomérations de moindre envergure, vous pouvez monter jusqu’à 20 ou 25 euros pour une heure.

 Si vous arrivez à caser 2 heures par semaine, à raison de 25 euros de l’heure, vous arrivez à un total de 200 euros. N’est-ce pas une excellente manière d’arrondir ses fins de mois et ce, sans gros effort particulier ? Il vous restera du temps pour profiter de l’argent que vous allez gagner. 

 

5-Envie d’aider les animaux ? 

 Après la lecture de notre guide, vous êtes perplexe : à part pour le livre blanc et peut-être le début de la solution 2 (si l’on enlève la partie coaching au domicile), tout vous oblige à côtoyer des gens. 

Ce n’est pas que vous soyez antisocial, non. Simplement, dans le cadre de votre travail, vous êtes obligé(e) de supporter les comportements des uns, les personnalités et défauts des autres. 

Pour vous, trouver un complément de salaire, c’est une étude de marché pour savoir si vous pouvez, à terme, vivre de cette activité et vous n’envisagez rien d’autre que de travailler avec des animaux. 

Gentils, affectueux, fidèles, toujours contents : bref, l’exact contraire de la majorité des personnes que vous croisez à longueur de journée. 

Tant mieux pour vous, les activités de dog-sitting ou de pet-sitting ; si vous ne voulez pas vous cantonner à nos amis canins ; cartonnent. Il est évident que vous devrez sans doute faire plus que de la promenade avec eux, pour gagner votre vie. 

Gardiennage de luxe pendant les vacances, avec envoi de photos et de vidéos aux maitres de leurs animaux en train de batifoler, nourriture bio, jouets éthiques, bref, offrez-leur le meilleur. Certains propriétaires ont envie de partir en vacances, sans s’angoisser pour leurs petits compagnons. Offrez-leur la sérénité et vous trouverez surement preneur. 

Si vous habitez en HLM, cela risque d’être compliqué à mettre en place. Par contre, si vous avez un grand terrain, pourquoi ne pas envisager la possibilité de le consacrer à cette activité, avec une annexe qui servirait de chenil prestigieux ? 

Combien pouvez-vous gagner avec cette méthode ? 

Si vous vous contentez de proposer une balade de temps en temps, quand les maitres travaillent ou partent en week-end, ne comptez pas vous acheter un yacht. 

Par contre, si votre projet prend de l’envergure, vous pouvez imaginer des packs (hébergement+ nourriture bio+ lot de 3 promenades par jour, par exemple), à proposer aux maitres de Frisquette et Chamallow ; ravis de voir les prestations haut de gamme qui seront réservées à leurs chiens/chats/perroquets/lapins…

 

Se faire un complément de salaire peut être relativement facile quand on a des compétences à mettre en avant. Dans le doute, n’hésitez pas à demander à vos proches ce qu’ils en pensent. Peut-être seront-ils plus à même de dépeindre vos qualités que vous. 

Il est possible d’augmenter ses revenus mensuels de bien des façons et quelquefois sans beaucoup d’effort. 

Si nous vous avons donné quelques pistes, n’oubliez pas que la seule limite en la matière, c’est votre imagination ! 

  • Mes articles

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.

×

Bienvenue sur Libération de la Croissance, dédié à l’univers business, nos experts vous partagent leurs expériences, savoir dans leurs domaines d’expertises respectif.
Pour ma part, je m’occupe de la partie Finance & Économie, qui sont aujourd’hui mes deux activités principales.